• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

La Macif milite pour la mobilité durable

Publié par le , Mis à jour le 14/01/2013 à 10:15

Acteur illustre de l’assurance auto, la Macif veut enrichir son offre en mobilité. Un objectif de mobilité empreint de durabilité qui est également partagé par l’association Voiture and Co, partenaire de l’assureur mutualiste depuis 1998. On ne s’étonnera donc pas que les deux entités aient récemment conclu un nouvel accord. Explications.

Voiture and Co à l’écoute des besoins

C’est en novembre 2012 que la Macif et Voiture and Co ont signé une nouvelle convention de partenariat pour offrir une plus grande autonomie aux usagers en matière de mobilité.

A ce propos, Emmanuel Soulias, directeur de la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) chez l’assureur, analyse : « Nous assurons un des véhicules et nous commençons à proposer des services de mobilité pour nos sociétaires mais nous souhaitons étoffer notre offre. D’où, notre partenariat avec Voiture and Co mais aussi France Autopartage, Deways ou encore avec des collectivités locales ».

Alors que la Macif offre assurances et soutien financier, Voiture and Co met à profit son expertise et sa connaissance des besoins en mobilité des différents publics concernés. Cela a donné vie par exemple au programme « Bougez vers l’emploi » qui permet aux chômeurs d’avoir accès aux moyens de transport adaptés à leur recherche d’emploi ainsi qu’à leur réinsertion professionnelle.

Différents publics concernés

Toutefois, il serait réducteur de limiter la mobilité durable à ce seul public. Emmanuel Soulias précise : « Les enjeux de mobilité durable englobent un grand nombre de dispositifs qui ne s’adressent pas qu’aux populations fragiles. Par exemple, les jeunes retraités sont concernés, mais encore les jeunes, les familles,…etc. Posséder une voiture ne les intéresse pas forcément. En revanche, se déplacer reste une nécessité. Nous sommes également attentifs aux enjeux de prévention des risques et aux personnes souffrant de handicap. Il est donc question de développer des programmes qui excluent le moins de profils de sociétaires possibles, populations fragiles comprises ».

Ainsi, le projet « Autocool » doit permettre aux personnes handicapées d’avoir accès à des véhicules adaptés pour pouvoir pratiquer l’autopartage.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES