Assurance auto

La Mairie de Paris intensifie les contrôles des vignettes Crit'Air

Publié par le

La vignette Crit'Air est obligatoire pour tous les véhicules qui circulent dans Paris

Les contrôles des vignettes Crit’Air se font de plus en plus nombreux à Paris. Alors que 176 amendes avaient été distribuées entre juillet et décembre 2017, on en compte plus de 3 700 depuis le début de l’année 2018.

3 705 amendes ont été distribuées depuis janvier

Conduire sans avoir apposé la vignette Crit’Air sur le pare-brise de son véhicule est interdit. Cette vignette est en effet obligatoire depuis le 1 juillet 2017 pour tous les véhicules qui circulent dans la capitale. Les automobilistes ne se soumettant pas à cette obligation risquent une amende 68 €. Et la Mairie de Paris ne compte plus rien laisser passer. Depuis le début de l’année 2018, la Ville a distribué 3 705 amendes rapporte Le Parisien. Un nombre en forte augmentation puisqu’elle n’avait dressé « que » 176 amendes entre juillet et décembre 2017. Preuve que la municipalité a renforcé les contrôles comme l’avait annoncé la maire de Paris, Anne Hidalgo, en janvier dernier. Cette forte augmentation peut également s’expliquer par le fait que les autorités, d’abord dans une politique de prévention, ont décidé de verbaliser.

Opérations spécifiques ou contrôles de véhicules stationnés

« Paris est la première ville de France à avoir placé l’ensemble de son territoire en zone à circulation restreinte, dispositif qui permet de lutter quotidiennement contre la pollution de l’air. La verbalisation des vignettes Crit’Air permet d’assurer l’efficacité de cette mesure et d’améliorer la qualité de l’air, véritable enjeu de santé publique », souligne Christophe Najdovski, maire-adjoint chargé des transports. Ces verbalisations ont d’ailleurs surtout été distribuées par les agents de surveillance de Paris (ASP). Ces derniers en ont ainsi délivré 3 339. La police a quant à elle dressé 366 contraventions.  Pour ce qui est des situations où les Parisiens ont été verbalisés, Le Figaro explique que les opérations de contrôles spécifiques ont été renforcées. Il faut également y ajouter les contrôles des véhicules stationnés.

Pour rappel, cette pastille écologique coûte 3,62 € et peut être commandée sur internet via la plateforme dédiée : Certificat-air.gouv.fr. La commande peut également être faite par voie postale à l’adresse suivante :

Service de délivrance des Certificats Qualité de l'Air

BP 50637

59506 Douai Cedex

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES