Assurance auto

La marché auto français recule de 1,5 % en octobre 2018

Publié par le

Le marché automobile en baisse de 1,5 % en octobre 2018

D’après les données communiquées par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), les immatriculations de véhicules neufs en France ont reculé de 1,5 % le mois dernier. Une conséquence de l'entrée en vigueur des nouvelles réglementations environnementales (WLTP).

173 802 voitures particulières neuves immatriculées en octobre

 Le marché auto français recule encore. Le mois dernier, les ventes de voitures neuves en France ont reculé de 1,5 %. D’après les chiffres mensuels publiés par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), 173 802 voitures particulières neuves ont été immatriculées en octobre.

Pour ce qui est des constructeurs, les ventes de PSA ont malgré tout augmenté de 9,2 %. Le groupe Renault est quant à lui plus à l’image du marché dans son ensemble puisque ses livraisons ont diminué de 3,4 %. Une chute qui reste toutefois bien moins importante que celle du premier importateur en France, le groupe Volkswagen. Ce dernier a vu ses ventes chuter de 23,5 % en octobre.

Les conséquences de l’entrée en vigueur des normes WLTP

Cette baisse s’explique en grande partie par l’entrée en vigueur en septembre dernier, d'une nouvelle norme européenne pour l'homologation des véhicules. Les automobiles neuves doivent désormais se soumettre à la procédure WLTP, c’est-à-dire à de nouveaux tests servant à mesurer les émissions de CO2, de particules, d'oxydes d'azote (NOx) ainsi que la consommation de carburant.

Alors que les ventes s’étaient envolées durant l’été, celles-ci se sont véritablement écroulées en septembre (- 12,8 %). Mais si les effets de l’entrée en vigueur des normes WLTP se font autant ressentir, c’est principalement dû aux rabais que les constructeurs ont accordés en juillet et en août. Ces derniers sont également soupçonnés d’avoir immatriculé des véhicules auprès de leurs propres concessionnaires afin de les vendre plus tard.

Cette tendance, amorcée il y a deux mois, ne vient toutefois pas compromettre les bons résultats de l’année. Sur les 10 premiers mois de 2018, les immatriculations ont progressé de 5,7 % avec 1,836 million de voitures neuves écoulées.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES