• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

La mortalité routière a considérablement baissé en 2012

Publié par le , Mis à jour le 14/02/2013 à 10:08

Depuis 1948, l’année où les premières statistiques concernant les accidents routiers ont été réalisées, aucune chute du nombre de morts sur les routes n’a été aussi remarquée qu’en 2012. L’année précédente en effet, 3 645 personnes tuées sur les routes ont été enregistrées en France, soit une diminution de 8 % par rapport à 2011.

Une chute qui a été félicitée par Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, d’autant plus que la France se fixe comme objectif de réduire à moins de 2 000 le nombre de morts sur les routes d’ici sept ans.

Les plus grandes victimes des accidents mortels sur les routes

Les jeunes et les cyclistes sont les plus touchés par les accidents de route mortels. En effet, d’après les chiffres communiqués par le ministre de l’Intérieur, les jeunes de 18 à 24 ans représentent 21 % des personnes décédées sur la route en 2012. La mortalité chez les cyclistes a augmenté de 9,9 %.

La France est sur la bonne voie

D’après le ministre de l’Intérieur, les Français sont devenus plus prudents sur les routes en quarante ans. Le nombre de morts est, semble-t-il, passé de 18 000 à moins de 3 700 au cours de ces quarante dernières années.

Afin de continuer à réduire ce nombre, le gouvernement encourage la population à prendre des précautions sur la route. À rappeler que certains assureurs sont impliqués dans les campagnes de prévention durant lesquelles ils parlent avec les clients des modes de prévention des accidents routiers avant leur souscription d’une assurance automobile.

Les mesures à venir concernant la réduction de la mortalité routière

La population devra connaître les nouveaux moyens pour protéger les usagers de la route après la réunion du Conseil national de sécurité routière ou CNSR le 13 février 2013. Qu’il s’agisse des usagers de deux-roues motorisés ou des automobilistes ayant souscrit une assurance auto ou non.

Manuel Valls avait proposé de continuer à augmenter le nombre de radars tout en modernisant les appareils ainsi que de rendre obligatoire l’éthylotest (cliquez ici pour en savoir plus).

L’avis d’Assurland : l’Union européenne a fixé comme objectif que les 27 États membres arrivent à diviser en deux la mortalité routière jusqu’en 2020. La France est aujourd’hui sur le bon chemin et elle continue de multiplier les campagnes de prévention.  

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES