Assurance auto

La prime à la conversion bientôt moins avantageuse ?

Publié par le , Mis à jour le 05/07/2019 à 08:42

Sera-t-il bientôt plus difficile de bénéficier de la prime à la casse ?

Vous hésitez encore à sauter le pas et à profiter de la prime à la conversion pour acheter une nouvelle voiture ? Si tel est le cas, mieux vaut sans doute vous dépêcher si vous souhaitez bénéficier du montant le plus élevé de ce « coup de pouce ». En effet, il apparaît que ce dispositif pourrait bientôt être moins avantageux du fait même de son énorme succès.

La prime à la casse victime de son succès

La prime à la conversion - on parle aussi de prime à la casse - semble être victime de son succès assez surprenant.

En effet, ce dispositif, qui consiste en une aide financière versée par les pouvoirs publics afin de faciliter l’acquisition ou la location d’un véhicule, qu’il s’agisse d’une voiture particulière, d’une camionnette, d’un deux-roues, d’un 3-roues ou d’un quadricycle électrique, a vu son montant augmenter en janvier 2019. Ainsi, la prime à la conversion peut représenter jusqu’à 5 000 euros.

Les Français ont répondu présent et la mesure représente désormais un poids financier trop important pour l’Etat. A tel point que, selon le magazine Capital, le ministère de l’Economie et des Finances souhaiterait que le montant de la prime soit revu à la baisse ou ses conditions d’éligibilité modifiées pour devenir plus drastiques.

Vers des conditions plus strictes ?

Selon les projections initiales, « seulement » 500 000 automobilistes devaient bénéficier du mécanisme incitatif de la prime à la conversion pendant toute la durée du mandat du président de la République Emmanuel Macron. Or, le ministère de l’Economie et des Finances estime aujourd’hui qu’à ce rythme, ce sont deux millions de personnes qui profiteraient d’un tel dispositif d’ici 2022. Ainsi, en l’absence de correctif, le coût de la mesure deviendrait excessif et trop exorbitant pour les caisses de l’Etat.

Selon France Info qui cite un ministre du gouvernement, l’exécutif donnerait actuellement la préférence à une modification dans un sens plus strict des conditions à respecter pour pouvoir bénéficier de la prime à la conversion.  

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES