Assurance auto

La réforme de la RC auto pourrait impacter les primes d'assurance auto

Publié par le

Assurance auto : les prix en hausse avec la réforme de la RC ?

Attendue par l’ensemble du secteur de l’assurance, la réforme de la responsabilité civile prévoit d’étendre les indemnisations à tous les conducteurs victimes d’accidents de la route impliquant un autre véhicule terrestre à moteur, sauf en cas de « faute grave ». Une loi qui pourrait avoir un impact sur la prime automobile.

Une réforme redoutée par les assureurs auto

Le monde de l’assurance automobile tremble. Présentée en mars 2017 par l’ex-ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas, le projet de loi de réforme de la responsabilité civile est toujours en discussion. Aussi attendue que redoutée, cette réforme prévoit d’étendre le droit à l’indemnisation aux conducteurs victimes d’accidents de la route avec un autre véhicule terrestre à moteur, sauf en cas de « faute inexcusable ».

Si ce projet de réforme est tant redouté par les assureurs automobiles, c’est parce qu’il devrait faire grimper le coût des dommages corporels graves. Déjà en hausse de + 7 % par an, les indemnisations pour les dommages corporels pourraient progresser de 48 %, selon une étude menée par le réassureur CCR R. Une étude qui précise également que le nombre de victimes indemnisées au titre de la RC auto augmenterait quant à lui de 25 % et le nombre de victimes graves indemnisées de 50 %.

En moyenne, l’étude de CCR Re dévoile que l’indemnisation totale des corporels graves coûte en moyenne 4,6 milliards € mais aussi que « près de 22% de ces indemnités (1 milliard d’euros) sont consacrés à moins de 0,5% des victimes (600 victimes) ».

Une hausse du prix des assurances auto ?

Ces différentes hausses ne seraient pas sans conséquence sur le montant de la prime automobile, qui pourrait très nettement augmenter. En 2018 et selon une étude menée par Assurland.com, la prime moyenne d’assurance auto au niveau national s’élevait à 618 euros. Un montant cependant variable selon l’âge du conducteur, le type de voiture ou encore la région de domiciliation. Cette année, l’indice du prix des assurances de particuliers IPAP évoque une hausse des prix d’environ + 1 à 1,5 %.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES