La réforme du permis impopulaire auprès des auto-écoles

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > La réforme du permis impopulaire auprès des auto-écoles

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

La réforme du permis impopulaire auprès des auto-écoles

|
Consultations : 4230
Commentaires : 0
Réforme du permis de conduire : les auto-écoles mécontentes

Grogne des auto-écoles concernant le contenu du rapport sur la refonte du permis de conduire. Les auto-écoles estiment être trop souvent montrées du doigt en ce qui concerne la désorganisation relative au passage du permis ou encore son coût trop onéreux.

Les auto-écoles ripostent

Mi avril 2014, l’Union de la profession de l’enseignement de la conduite et de la sécurité routière s’exprime. A travers une conférence de presse, elle pointe du doigt l’inefficacité des différentes mesures proposées dans le cadre du rapport sur la refonte du permis de conduire.

Selon cette organisation, ces mesures ne permettront pas de régler les véritables problèmes. Ainsi, par exemple, dénonce-t-elle, la conduite accompagnée qui est possible dès 15 ans et l’autorisation de l’examen à partir de 17 ans et demi ne permet en rien de solutionner les difficultés auxquelles se heurtent les candidats.

Pour le président de l’Ecole de conduite Française, le rapport est prometteur dans le sens où il permet de renforcer la sécurité routière. Cependant, il ne propose en rien des mesures destinées à améliorer les délais et les places d’examen. Dans ce sens, certains candidats seront toujours pénalisés par rapport à d’autres.

La France en retard

En France, le délai à respecter avant de pouvoir de nouveau passer son permis B suite à un échec est en moyenne de 4 mois. Ce qui est deux fois plus important par rapport à d’autres pays européens. En plus de perdre du temps, les candidats sont aussi financièrement pénalisés puisque ceux-ci sont obligés de payer les cours intermédiaires pour ne pas « perdre la main » durant cette attente.

Et une fois le permis en poche ?

Un jeune conducteur qui vient d’obtenir le permis doit absolument souscrire une assurance voiture efficace, soit à son nom, soit en second conducteur sur le contrat de ses parents.

En savoir plus sur l’assurance auto jeune conducteur

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS