La Sécurité routière prépare une « bonne surprise » pour les conducteurs !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > La Sécurité routière prépare une « bonne surprise » pour les conducteurs !

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

La Sécurité routière prépare une « bonne surprise » pour les conducteurs !

|
Note :
Consultations : 5010
Commentaires : 2
Et si les radars repéraient notre taux d'alcoolémie au volant

Un projet proposé par trois chercheurs de l’Institut militaire de technologie de Varsovie pourrait bien bouleverser le domaine de la sécurité routière. En effet, ils prévoient de créer des radars capables de détecter les personnes conduisant sous l’emprise de l’alcool. Le but est de limiter le nombre d’accidents mortels.

La conduite sous l’emprise de l’alcool

En France, le taux légal d’alcoolémie maximale toléré au volant est limité à 0,5 g d’alcool par litre de sang ou à 0,25 mg par litre d’air expiré. Pour ceux qui conduisent des véhicules de transport en commun, le taux légal est de 0,2 g d’alcool par litre de sang. Au-delà de ces limites, le conducteur peut subir de lourdes sanctions qui seront établies en fonction du degré d’alcoolémie. Il peut s’agir d’une amende de 135 € jusqu’à une sanction maximale de 4 500 € et de deux ans d’emprisonnement.

Par ailleurs, en matière d’assurance automobile, si le conducteur a commis un accident responsable alors qu’il est sous l’emprise de l’alcool, l’assureur appliquera une majoration sur sa prime d’assurance. La majoration est limitée à 150 % s’il n’a commis pas d’autres infractions, dans le cas contraire, elle sera de 400 %. Le malus du conducteur augmentera par la même occasion. Les éventuels dommages subis par les tiers seront pris en charge par l’assureur au titre de la RC mais l’assureur peut se tourner contre le responsable, pour se faire rembourser.

Limiter le nombre d’accidents liés à la conduite en état d’ivresse

Le dispositif fonctionne comme l’éthylomètre, il analyse l’air expiré par le conducteur et mesure le taux d’éthanol qu’il contient. Le plus dur pour les trois scientifiques, était de réaliser cette analyse sans arrêter la voiture. Pour atteindre leurs objectifs, ils ont donc décidé de se baser sur la spectroscopie, une technique qui a dans le temps, permis de découvrir la composition du soleil. Les trois Polonais ont appliqué les mêmes règles. Un rayon traverse l’habitacle de la voiture et mesure la quantité d’alcool à l’intérieur du véhicule.

Ce nouveau radar fonctionnerait comme un radar de contrôle de vitesse et dans le cas où l’analyse révèle un taux d’alcool élevé, un système prévoit l’envoie d’un message avec une photo du véhicule et de sa plaque d’immatriculation aux autorités compétentes. Les récentes expérimentations faites par les scientifiques ont révélé que le dispositif fonctionnait sur un humain ayant 0,1 g d’alcool dans le sang.

Après des expérimentations grandeur nature plutôt satisfaisantes, les scientifiques veulent maintenant créer un prototype, il ne serait donc pas étonnant de voir prochainement ces radars sur nos routes!

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


J'ai déjà la parade pour rouler bourré : fenêtre ouverte ou masque relié à l'extérieur si l'on a froid. Non, sérieusement, il faut

J'ai déjà la parade pour rouler bourré : fenêtre ouverte ou masque relié à l'extérieur si l'on a froid. Non, sérieusement, il faut arrêter de faire du rustinage, sport national français et prendre le problème à la base. On est au troisième millénaire depuis plus de 10 ans. Il y a plein de solution pour arrêter de laisser conduire les récidivistes en tout genre. Comment fonctionne les portables !? Alors de même, si vous n'avez plus ou pas le permis, si vous n'avez pas d'assurance etc., vous ne pouvez pas conduire votre véhicule.
S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS