Le bonus écologique maintenu à 6 000 euros jusqu'à fin 2022

Publié par Quentin Bas Lorant le 30/06/2022 à 12:47 , Mis à jour le 30/06/2022 à 13:16

Le bonus écologique sera bien prolongé jusqu’à la fin d’année, a annoncé hier le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. Le dispositif d’aide gouvernementale à l’achat d’un véhicule électrique devait en effet être abaissé de 1 000 euros ce vendredi 1er juillet.

Six mois de plus pour profiter de 6 000 euros de prime

Les Français auront donc six mois de plus pour profiter des 6 000 euros de prime pour l’acquisition d’un véhicule à moteur électrique (et hydrogène) de moins de 45 000 euros. Pour les véhicules qui dépassent cette valeur, descend à 2 000 euros.

Toujours concernant les montants, les véhicules hybrides rechargeables devaient, eux, disparaitre tout simplement du dispositif à compter du 1er juillet. Ils y sont finalement maintenus, avec une aide de 1 000 euros. 

Enfin, la prime à la conversion, ou prime à la casse, est maintenue jusqu’à 5 000 euros. Elle permet de bénéficier d’une prime au moment de la destruction de son véhicule thermique, s’il est remplacé par un véhicule moins polluant.

Aide gouvernementale Montant jusqu'à fin 2022
Bonus écologique véhicules 100% électriques 6 000 euros (pour les véhicules de moins de 45 000 euros)
Bonus écologique véhicules hybrides rechargeables 1 000 euros
Prime à la conversion 5 000 euros

Un bonus diminué d'année en année

Au regard des montants en jeu, c’est le bonus écologique qui demeure a priori le plus intéressant financièrement parlant. Il faut rappeler toutefois qu’il diminue d’année en année : après avoir atteint 7 000 euros au sortir du premier confinement, il a été abaissé à 6 000 euros et devait encore perdre 1 000 euros ce 1er juillet.

Pour en bénéficier, il suffit de se rendre chez son concessionnaire, qui applique généralement le bonus sur le prix affiché. Si toutefois tel n’est pas le cas, il reste possible d’être remboursé du montant de la prime par la suite. À noter cependant que pour éviter les fraudes, les conditions d'obtention et de revente ont été durcies

Pour mémoire, ce bonus s’applique également aux entreprises (4 000 euros pour une voiture de moins de 45 000 euros émettant moins de 20 grammes de CO2) et aux véhicules d’occasion (avec un plafond de 1 000 euros).

656 000 bonus écologique ont été distribués depuis 2017

D’après les chiffres de la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, 656 000 bonus écologique ont été distribués depuis 2017, et près d’un million de primes à la conversion (934 000). Ces aides ont indéniablement contribué à faire grimper les parts de marché des véhicules dits « propres ».

L’année dernière, malgré un nombre d’immatriculations au point mort (au même niveau qu’en 2020) la part des véhicules électrique a atteint presque 10%, ce qui signifie qu’un véhicule immatriculé sur 10 ne roulait plus à l’essence. La part des véhicules hybrides est, elle, encore plus significative, avec plus d’un quart des immatriculations (25,8%).

Cette répartition pose toutefois problème à l’heure actuelle aux pouvoirs publics. Le Parlement européen a en effet acté récemment la fin du véhicule thermique pour 2035, hybrides rechargeables compris. Or, c’est bien ce type de motorisation qui connait aujourd’hui le plus de succès. 

Pour favoriser l’achat de véhicules 100% électriques, seule l'aide financière à l'achat de véhicule non-hybrides sera donc maintenue dans la durée, avec sans doute une nouvelle adaptation dans six mois, avec les chiffres des immatriculations de l’année.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES