Assurance auto

Le budget voiture des Français augmente à cause des prix des carburants

Publié par le , Mis à jour le 03/04/2019 à 11:25

Le budget consacré à l'automobile en hausse en 2018

La hausse des prix des carburants a très fortement pesé dans la hausse du budget automobile des Français, selon le dernier rapport de l'Automobile Club paru ce mercredi. Le conducteur d’une Renault Clio essence a ainsi vu ce poste de dépense augmenter de 12,7 % par rapport à 2017.

L’Automobile club association dénonce un « délire fiscal »

Le budget auto toujours plus lourd. Comme chaque année, l’Automobile club association (ACA), a dévoilé son « budget de l’automobiliste », basé sur l’analyse des coûts de cinq voitures : une Renault Clio essence, une Peugeot 308 diesel, une Dacia Logan diesel, une Toyota Prius hybride (essence-électricité) et une Renault Zoé électrique. Dans cette étude sur 2018, dévoilée ce mercredi, on apprend que le budget voiture est en très nette augmentation. A l’exception des frais de péage et de garage, tous les postes de dépenses ont augmenté plus vite que l'inflation (1,8 %).

Dans l’ensemble, le carburant est le poste de dépense ayant connu la plus forte hausse. La hausse des prix, à la fois hors taxe et avec l’augmentation des taxes, a très fortement pesé dans la hausse du budget automobile. Selon l’association, le prix du gazole hors taxe a augmenté de 22,5 %, celui du sans-plomb 95 de 15,4 %. Si l’on y ajoute les taxes, l’augmentation est encore plus impressionnante, l’ACA dénonçant un « délire fiscal ». En un an, les taxes ont augmenté de 12,9 % pour le gazole et de 6 % pour l’essence.

Les autres postes de dépenses ne sont pas en reste :

  • les dépenses d'entretien ont augmenté de 3,4 % à 3,8 %,
  • les primes d'assurance de 2,5 %,
  • le péage de 1,36 %,
  • le garage de la voiture de 1,57 %.

« Demain, rouler en véhicule électrique nous coûtera beaucoup plus cher »

Parmi les 5 voitures testées, c’est le budget de la Renault Clio qui a connu la plus forte augmentation (+ 12,7 %). L’association précise toutefois avoir choisi un modèle haut de gamme. « Pour coller au report des acheteurs », la Clio testée dans l’étude était la Intens. Un choix similaire a été fait pour la Peugeot 308 ; ce qui explique là encore une forte hausse (+ 10,3 %). Pour ce qui est de la Logan diesel et de la Toyota Prius hybride, leur budget ont respectivement évolué de + 0,3 % et - 1,1 %.

Pour la première fois, l’ACA a également testé un modèle électrique : la Renault Zoé. Le kilomètre parcouru en électrique est 26 % plus cher qu'en thermique. L’association redoute surtout que « demain, rouler en véhicule électrique nous coûtera beaucoup plus cher ». Deux facteurs sont à l’origine de cette crainte : la baisse des subventions ainsi que le report de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques vers l'électrique.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES