Le coût de l'assurance auto belge bondit à cause de l'état des routes

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Le coût de l'assurance auto belge bondit à cause de l'état des routes

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Le coût de l'assurance auto belge bondit à cause de l'état des routes

|
Consultations : 1757
Commentaires : 0
Hausse des tarifs d'assurance

+8 % sur le tarif d'assurance auto en un semestre

Si l’on en croit le quotidien flamand Het Laatste Nieuws, les primes de l'assurance auto tous risques ont connu une augmentation tout à fait remarquable chez nos voisins belges.

Ainsi, les assurés d’Assurances DVV ont vu ces primes bondir de 8 % en à peine six mois. La faute à la crise économique ? Partiellement. Pour l'Union professionnelle des entreprises d'assurance, Assuralia, cette inflation est la conséquence du mauvais état des routes et de résultats assez moyens des sociétés d’assurance qui ne gagneraient que 0,2 euro par prime de 100 euros.

Dans un courrier adressé à ses clients, DVV attribue cette augmentation des primes au mauvais état de la chaussée dû, semble-t-il, aux conditions hivernales extrêmes des deux dernières années qui ont beaucoup abîmé les routes et donc augmenté la casse. D’après Assuralia, l’initiative de DVV devrait d’ailleurs être imitée par d’autres assureurs. 

Plus de 200 nids de poule dans la même rue

Illustration de cette dégradation du tissu routier belge dans la commune du Châtelet, en province de Hainaut. Promenant sa caméra dans la rue Ferrer, la chaîne RTL TVI a recensé plus de 200 nids de poule.

Logiquement, les automobilistes locaux ne sont pas à la fête. Ainsi, l’un d’eux signale : « Il est impossible de circuler sans risquer des dégâts aux véhicules. Nous sommes obligés de rouler sur les trottoirs ».

Les autorités communales n’ignorent pas la gravité de la situation mais elles se trouvent confronter aux lenteurs de l’administration. Cela fait en effet trois ans que la région wallonne a été saisie du problème. Si tout va bien, les travaux devraient débuter aux alentours du mois de septembre pour un coût estimé à 260 000 euros.

Optimiste, Daniel Vanderlick, le bourgmestre local, déclare : « Une fois que nous aurons le feu vert du SPW [ndlr : le Service public de Wallonie], nous pourrons désigner l'entrepreneur ».

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS