Le covoiturage pour se déplacer autrement

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Le covoiturage pour se déplacer autrement

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Le covoiturage pour se déplacer autrement

|
Consultations : 1217
Commentaires : 0
La bonne assurance pour le covoiturage

Le covoiturage permet au propriétaire d’une voiture de partager en compagnie d’autres personnes un trajet, occasionnel ou régulier, personnel ou professionnel. Ce système présente des avantages aussi bien pour le propriétaire du véhicule que pour ses passagers. Toutefois, comme pour toute véhicule terrestre à moteur, l’automobiliste doit penser à assurer sa voiture pour le covoiturage.

Quelle assurance ?

Quelle que soit la formule de covoiturage choisie, l’automobiliste doit le déclarer à son assureur. Deux cas peuvent survenir :

  • en cas de sinistre, les passagers recevront un dédommagement des dégâts corporels grâce à l’assurance voiture souscrite par le conducteur au titre de responsabilité civile ;
  • si le propriétaire de la voiture laisse le volant à l’un des passagers qui se blesse à la suite d’un accident, il sera alors couvert si le propriétaire possède la bonne assurance auto qui comporte une garantie facultative permettant de couvrir les dégâts corporels subis par tout conducteur autorisé.

Les « pièges » à éviter

Si vous avez décidé de céder le volant, vous devez vérifier que votre contrat ne comporte pas une « clause de conduite exclusive » qui interdit le prêt du volant. Et, même si votre contrat inclut le prêt de voiture, vous devez savoir que si le conducteur occasionnel provoque un accident, c’est le souscripteur de l’assurance qui sera pénalisé d’un malus. D’ailleurs, si ce conducteur occasionnel est novice, le contrat d’assurance peut même donner lieu à application d’une franchise plus élevée à la charge du souscripteur.

Si une entreprise ou une association organise le covoiturage, elle doit vérifier auprès de son assureur que sa responsabilité civile sera bien couverte dans le cas où elle serait recherchée en raison de cette activité.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS