• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Le désamour des voitures diesel en France continue

Publié par le

Les voitures diesel continuent de baisser en France

Les ventes de véhicules diesel ne sont pas en forme dans l’hexagone. Elles ont même dégringolé ces dernières années et le récent scandale Volkswagen n’est pas la seule explication à ce phénomène.

Diesel : des ventes quasiment similaires aux moteurs essence

L’incitation du gouvernement vers l'achat d'une voiture diesel et leur présence largement majoritaire sur le marché ne sont plus d'actualité. Depuis plusieurs années la place des véhicules particuliers roulant au diesel a bien reculé et représente plutôt maintenant 50% des ventes en France contre 74% en 2007. Au niveau européen également, les moteurs diesel tournent à environ 50% de part de marché pour la première moitié de l’année 2016. Cette baisse visible depuis plusieurs années est continue puisqu’elle diminue encore au premier semestre 2016 de -2,5%.

Les diesel souffrent sur plusieurs points

Les explications sont multiples. Bien entendu l’affaire des moteurs truqués Volkswagen tient son rôle. Ce scandale dans le monde automobile a créé un véritable tremblement de terre et d’autres constructeurs ont aussi subi les secousses avec la divulgation de faux taux d’émissions.

En plus de cela, il faut dire que le marché français n’évolue pas dans le sens des moteurs diesel. Pour utiliser au mieux un moteur diesel, il est nécessaire d’enchaîner les grandes distances ce qui ne fait pas des villes le meilleur des terrains de jeu. Hors, en observant les meilleures ventes en France, ce ne sont principalement que des citadines qui trustent les premières places (Peugeot 208, Renault Clio, Volkswagen Polo, etc.). Ces modèles d’entrée de gamme, lorsqu’ils sont proposés en motorisation diesel, affichent un prix supérieur face à un moteur essence et ce critère est de taille dans l’achat d’un véhicule neuf. L’assurance d’une voiture diesel est aussi variable face à une motorisation essence. Ajoutez à cela le lancement des nouvelles pastilles qui ciblent particulièrement les diesel et vous avez là quelques explications de ce désamour.

N’oublions également pas la pollution qui joue aussi son rôle dans la tête des conducteurs français avec les fameux rejets de particules. Néanmoins, il faut savoir qu’avec les filtres à particules actuels et la modernisation des derniers moteurs diesel, les rejets dans la nature ne sont pas plus polluants que ceux d’une motorisation essence.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES