Assurance auto

Le groupe PSA et Fiat Chrysler Automobiles discutent bel et bien d'une fusion

Publié par le , Mis à jour le 30/10/2019 à 10:57

Automobile : bientôt un géant constitué par PSA et Fiat Chrysler Automobiles ?

Mercredi 30 octobre 2019 : une date à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire du marché automobile ? C’est en effet aujourd’hui que PSA et Fiat Chrysler Automobiles, deux géants de l’automobile, ont confirmé être actuellement en négociation pour un éventuel rapprochement. Parmi les options envisagées, on trouve la fusion à parts égales et financée en actions.

Une capitalisation boursière à 50 milliards de dollars

Alors que l’on attendait une reprise des discussions entre le groupe franco-nippon Renault-Nissan et le groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA), c’est en fin de compte le groupe PSA qui s’est considérablement rapproché de son homologue américano-italien.

En effet, les deux mastodontes de l’automobile ont annoncé aujourd’hui même que des négociations étaient actuellement en cours comme l’avait récemment révélé The Wall Street Journal, quotidien américain traitant de l'actualité économique et financière. Si l’opération aboutit, elle donnera naissance à un groupe dont la capitalisation boursière atteindrait 50 milliards de dollars (environ 45 milliards d’euros).

Dans un communiqué très bref, le groupe FCA a confirmé que des discussions étaient actuellement en cours afin de « créer un groupe parmi les leaders mondiaux de la mobilité ». Se fendant d’un communiqué semblable, le groupe PSA a lui aussi confirmé ces discussions.

Des interlocuteurs de longue date

Selon The Wall Street Journal qui s’appuie sur des sources proches du dossier, l’une des options évoquées lors de ces échanges serait la fusion par échange d'actions et à parts égales. Se faisant plus précis, le quotidien précise que Carlos Tavares, actuel président du directoire de Peugeot, deviendrait dirigeant de cette nouvelle entité et John Elkann, actuel président du groupe FCA, conserverait ses fonctions au sein de la nouvelle structure constituée.

Si ces discussions aboutissent, elles donneront naissance à un nouveau géant du secteur automobile se plaçant au pied du podium mondial derrière Volkswagen, Renault-Nissan-Mitsubishi ainsi que Toyota et, en Europe, il talonnerait le groupe allemand Volkswagen. Pour mémoire, PSA et FCA ont vendu 8,7 millions de véhicules motorisés dans le monde en 2018.

Comme le rappellent avec force justesse Les Echos, les liens entre les groupes PSA et FCA sont anciens. Ainsi, il y a aujourd’hui 41 ans, les deux constructeurs automobiles concluaient déjà un accord de coopération. Il concernait alors la réalisation en commun de véhicules utilitaires et de monospaces.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES