Le marché auto s'enfonce, l'électrique progresse encore

Publié par Quentin Bas Lorant le 12/07/2022 à 16:55 , Mis à jour le 12/07/2022 à 17:18

Pénalisé par les pénuries et l'inflation, le marché automobile français ne relève pas la tête à l'issue du premier semestre. Seuls les véhicules roulant à l'E85 et à l'électricité profitent de la crise.

Un contexte toujours défavorable

L’industrie automobile française ne s’est toujours pas relevée de la crise sanitaire. Difficile de tirer une autre conclusion à la vue des ventes du premier semestre. Déjà, l’année dernière, le nombre d’immatriculations s’était avéré similaire à celui de 2020 : avec environ 1,7 million d’unités écoulées, les deux exercices avaient atteint des niveaux jamais vus depuis les années 1970.

Cette année, des espoirs de reprise étaient nourris par le reflux de l’épidémie. En réalité, la pénurie de composants, et en particulier de semi-conducteurs, a continué à peser sur la production. Surtout, les conséquences du conflit en Ukraine s’y sont ajoutés : l’acier, le plastique, le cuivre ou le nickel, en grande partie importés de Russie pour les deux derniers, ont également manqué.

Enfin, il faut ajouter que l’inflation (qui a atteint 5,8% en juin sur un an) affecte de plus en plus rudement le pouvoir d’achat des Français, tandis que dans le même temps, le prix des voitures neuves a tendance à augmenter d’année en année. Si on y ajoute le prix de l’essence, en hausse depuis l’automne 2021, on comprend mieux que les ventes automobiles n’aient pas le vent en poupe.

Le marché auto chute de plus de 16%

Mais comment cela se traduit-il en chiffres ? Depuis le début de l’année, le marché automobile a plongé de 16,34% par rapport à la même période l’année dernière (qui était déjà en chute libre au regard de 2019). Sur le mois de juin, le recul est de 14,24%, pour 171 112 immatriculations. Symbole de ce marasme, Renault a communiqué ce jour sur ses performances du premier semestre : ses ventes mondiales ont reculé de 16,5%.

En réalité, les seuls motifs de satisfaction sont à rechercher du côté des véhicules en mesure de redonner du pouvoir d’achat aux automobilistes. On constate ainsi un boom : celui des véhicules roulant au superéthanol. Avec des prix au litre qui atteignent les deux euros pour le gazole, le SP95 et le SP98, le E85 apparait en effet comme un carburant miracle, avec ses 0,80 centime en moyenne.

Ainsi, les ventes de véhicules qui roulent d’origine au superéthanol ont explosé : + 1 419%. Sur le marché hexagonal, trois marques sont présentes sur ce segment : Jaguar, Land Rover et Ford. Mais il faut rappeler qu’il est également possible de convertir son véhicule essence au superéthanol, en installant un boitier. Une opération subventionnée dans certaines régions.

Les véhicules électriques gagnent encore des parts de marché

Le deuxième motif de satisfaction pour l’industrie provient des ventes de véhicule électriques. Ces deux dernières années, ils ont représenté jusqu’à 10% des immatriculations. Selon automobile-propre.com, leur part de marché a atteint les 12% sur ce premier semestre, avec 93 344 véhicules livrés entre janvier et juin, contre 72 519 sur le même semestre l’année passée.

Cette tendance a toutes les chances de se poursuivre sur la deuxième moitié d’année, notamment grâce à la prolongation du bonus écologique. Le vote récent par le Parlement européen d’une interdiction des véhicules thermiques à compter de 2035 va également orienter les constructeurs et les automobilistes sur cette voie. 

Enfin, le site Automobile Propre note également que l’offre de véhicules électriques se diversifie de plus en plus, avec l’arrivée d’un modèle low cost, comme le Dacia Spring, à l’automne dernier, qui côtoie des véhicules haut-de-gamme (Tesla), comme des SUV et des citadines. Le classement des meilleures ventes de véhicules électriques sur ce premier semestre illustre cette diversité.

Le Top 10 des ventes de voitures électriques au premier semestre 2022

  Modèles Ventes
1 Peugeot 208 9 712
2 Dacia Spring 9 203
3 Fiat 500 8 922
4 Renault Zoé 8 125
5 Tesla Model 3 7 804
6 Renault Twingo 7 783
7 Tesla Model Y 3 936
8 Peugeot 2008 3 136
9 Hyundai Kona 3 056
10 Renault Megane 2 799

Source : automobile-propre.com

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES