Assurance auto

Le marché automobile européen dopé par les normes WLTP en août 2018

Publié par le

Cet été, le marché européen a été dopé par les normes WLTP

Le mois dernier, les ventes de véhicules neufs sur le marché européen ont progressé de 31,2 %. Une croissance impressionnante qui est toutefois en trompe l'œil. Les constructeurs ont forcé les immatriculations avant le passage aux nouvelles normes WLTP.

Une croissance de 10,5 % en juillet et de 31,2 % en août pour le marché européen

Une forte croissance à relativiser. Les ventes de véhicules neufs ont très fortement augmenté au cours de l’été en Europe, selon les données de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). Le marché européen a ainsi progressé de 10,5 % en juillet et de 31,2 % en août. Soit respectivement 1,27 million et 1,13 million de voitures neuves immatriculées. Un pic artificiel et en trompe l’œil qui s’explique par le passage des nouvelles normes WLTP. A l’image du marché automobile français, le marché européen a profité de l’entrée en vigueur de tests de pollution plus stricts à compter du 1er septembre.

Plus de livraisons aux entreprises et des rabais sur les véhicules

« Biaisés par l'effet WLTP, les résultats du mois d'août, prouvent surtout à quel point les chiffres d'immatriculations peuvent être faciles à manipuler », explique Felipe Munoz, analyste automobile chez Jato Dynamics. « Biaisés » ? Si la croissance est impressionnante c’est en effet grâce à des « immatriculations tactiques » des constructeurs automobiles. Ces derniers ont ainsi utilisé plusieurs techniques :

  • D’importants rabais sur les véhicules ;
  • Hausse des livraisons aux entreprises et concessions.

Il reste toute toutefois que certains constructeurs ont vendus plus que d’autres. Et le podium reste inchangé. Le groupe Volkswagen truste la première place et a vu les ventes de ses véhicules neufs progresser de + 24,1 % en juillet et + 41 % en août. Sur le marché européen en 2018, le groupe allemand représente plus d'une immatriculation sur quatre. Derrière l’inamovible Volkswagen, PSA arrive second avec 15,9 % de part de marché, et Renault, autre groupe français, complète le podium.  

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES