Assurance auto

Le marché automobile européen recule de nouveau en mars 2019

Publié par le

Auto : le marché européen continue de baisser en mars 2019

En mars, les immatriculations de véhicules neufs ont reculé de 3,9 % sur le marché européen. Sur l’ensemble du premier trimestre les chiffres ne sont pas plus encourageants avec des ventes en baisse de 3,3 %.

Un recul de 3,3 % au premier trimestre 2019

Depuis maintenant 7 mois, le marché automobile est dans le rouge. Une tendance qui s’est donc confirmée le mois dernier selon les données publiées par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). Avec 1 770 849 véhicules neufs vendus dans les pays de l'Union européenne et de l'Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse), le marché automobile européen a reculé de 3,9 % en mars.

Ce repli est généralisé à l’ensemble des plus grands marchés du continent. Si les marchés français (- 2,3 %) et allemand (- 0,5 %) parviennent à se stabiliser, l’Espagne et l’Italie ont connu une forte chute le mois dernier avec des ventes en chute de respectivement - 9,6 % et - 6,5 %. Des résultats anticipés par l’ACEC qui, début 2019, avait prédit un marché automobile « au mieux stable », avec « un taux de croissance de moins de 1% » pour l'ensemble de 2019. Pour y parvenir les ventes devront toutefois revenir dans le vert. Au premier trimestre, le marché automobile européen a reculé de 3,3 %.

Des ventes en baisse de 27 % pour Nissan

Du côté des constructeurs, sur le seul mois de mars, les marques françaises stagnent. Chez PSA les immatriculations ont ainsi reculé de 1,4 %. Un bilan sauvé par Citroën, qui, alors que Peugeot baissait de - 4,2 %, voyait ses immatriculations progresser de 7,4 %. Le groupe Renault parvient quant à lui à faire mieux que « limiter la casse » puisque ses ventes ont augmenté de 2,1 %, bien aidé par les + 21,6 % de Dacia. Premier groupe automobile du continent, Volkswagen, a fait mieux que le marché avec un repli limité de 1,1 %. A l’opposé, Nissan, Ford et Fiat ont connu un véritable calvaire. Le constructeur nippon s’est effondré avec une chute de 27 %.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES