Assurance auto

Le marché automobile européen se stabilise en mai 2018

Publié par le

Le marché européen progresse légèrement de 0,8 % en mai

En mai, le marché automobile européen a stoppé sa hausse continue. Avec une augmentation de seulement 0,8 % de véhicules vendus, il s’est même stabilisé. Une conséquence de la baisse des livraisons en Allemagne et en Italie selon les données de l’ACEA.

Le marché européen au ralenti, tout comme le Français

Le marché automobile européen a stoppé sa folle croissance. D’après les chiffres communiqués par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), les ventes de véhicules neufs ont ralenti le mois deniers en Europe. Elles ont tout de même été en légère hausse de 0,8 %. Soit bien moins que pour le mois d’avril où les immatriculations de voitures neuves avaient grimpé de + 10 %.

Selon l’ACEA ce ralentissement s’explique notamment par la baisse des livraisons en Allemagne et en Italie. Dans ces deux pays, les ventes ont respectivement diminué de - 5,8 % et - 2,8 %. Bien loin des chiffres du marché Espagnol (+ 7,2 %) et du Royaume-Uni (+ 3,4 %). Le marché Français a quant à lui tourné au ralenti, à l’image de l’européen. Le mois dernier, les ventes ont progressé de + 0,1 % sur le marché Hexagonal. Au total, ce sont 1,4 million de véhicules neufs qui ont été immatriculés en mai 2018.

Les marques Françaises au-dessus de la moyenne

Pour ce qui est des marques, les constructeurs Français ont mieux vendu que la moyenne. Les immatriculations de véhicules neufs de PSA ont notamment grimpé de + 58 %. Un bilan qui, encore une fois, s’explique par l'ajout des marques Opel et Vauxhall. L’autre groupe Français, Renault, présente des chiffres moins bons que PSA mais tout de même en hausse de + 6,4 %.

Leader sur le marché européen, Volkswagen a renforcé sa domination. Le mois dernier, ses ventes ont progressé de 4,2 %, avec 351 000 unités écoulées. Sur la totalité du marché, les 12 marques du groupe représentent une automobile vendue sur quatre. Toyota a quant à lui progressé de + 5,2 % alors que dans le même temps les groupes Fiat-Chrysler (FCA) et BMW subissait un recul de respectivement - 0,04 % et - 6 %.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES