Le marché automobile français se dépérit

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Le marché automobile français se dépérit

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Le marché automobile français se dépérit

|
Consultations : 2370
Commentaires : 0
Quelles prévisions de ventes de voitures neuves pour 2014 ?

Les constructeurs automobiles français ne s’attendent pas à un miracle pour la fin de cette année. En effet, les chiffres ne sont pas concluant puisque le marché auto du neuf stagne tandis que l’occasion enregistre une nette progression.

La situation dans les détails

Le Comité des constructeurs français d’automobiles a annoncé récemment ses prévisions de ventes de voitures neuves pour l’année 2014. L’institut avait prévu une hausse de 2 % des volumes, mais le marché du neuf n’a finalement progressé que de 1,1 %.

Les professionnels ne prévoient pas une amélioration pour l’année 2015. Le président du CCFA Patrick Blain indique néanmoins dans un communiqué rapporté par le site Les Echos qu’il ne prévoit pas une stabilité du marché alors que le marché européen semble rebondir avec une progression de 6,5 % de janvier à octobre.

Le marché se dépérit

Pour le groupe Volskwagen en France et le président de la CSIAM, « le marché français se paupérise » puisqu’avec la baisse du pouvoir d’achat, les voitures neuves deviennent un luxe que tout le monde ne plus s’offrir.

Les particuliers ont de plus en plus tendance à mieux entretenir leur voiture pour les garder plus longtemps et quand ils doivent acheter une voiture, ils se tournent plus vers les voitures d’occasion. En France, 4,6 millions de voitures d’occasion ont été vendues sur les dix premiers mois de l’année.

Par ailleurs, les particuliers surviennent de près leur budget automobile, il n’est donc pas étonnant si Dacia devient de plus populaire. Depuis le début de l’année, cette marque low cost de Renault a enregistré une progression de 18,2 %.

La Dacia est suivi de près par Skoda qui enregistre une progression de 7,9 % en raison de son prix abordable. Le succès remporté par la location avec option d’achat montre également que les particuliers veulent dépenser moins. Selon l’Association des sociétés financières, durant les trois premiers trimestres 2014, la LOA a progressé de 17 %.

Comment bien assurer une voiture d’occasion ?

Il convient de bien choisir le modèle de la voiture d’occasion à acquérir puisque celui-ci impactera sur le montant des primes d’assurance. Si l’assuré achète une voiture puissante, l’assurance coutera plus chère puisque l’assureur le considèrera comme plus à risque. Si l’assuré souhaite faire des économies, il devra opter pour un modèle peu puissant. Les assureurs estiment également que les diesels roulent un peu plus que les voitures à essences et n’hésitent donc pas de proposer des tarifs plus élevés. 

Une fois la voiture choisie, il ne reste plus qu’à souscrire l’assurance auto. Si la voiture a déjà été assurée, le vendeur devra demander le relevé d’information à son ancien assureur. C’est un document qui résume l’historique de l’assuré. Pour pouvoir s’assurer, la compagnie d’assurance l’exigera.

Une fois toutes les démarches de ventes faites, l’acheteur peut souscrire l’assurance pour trouver le bon, il peut être utile de comparer les offres sur Internet avec un comparateur d’assurance auto.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS