Assurance auto

Le marché des voitures de collection résiste à la crise, mais craint pour son avenir

Publié par le , Mis à jour le 17/11/2021 à 10:18

Le marché de l'automobile de collection demeure en bonne santé, malgré la crise et de nombreux événements annulés. C'est en réalité peut-être davantage les mesures anti-pollution qui pourraient pénaliser cette niche dans les années à venir.

Les ventes aux enchères se portent bien

Au sein d’un secteur automobile moribond depuis bientôt un an, on peine à trouver des signes d’optimisme. La vente de véhicules d’occasion en a constitué un l’année dernière, de même que la voiture électrique. Mais il y a un autre rayon qui semble plutôt résister à la crise : celui des automobiles de collection, en tout cas si on en croit les dernières ventes aux enchères.

Le 5 février dernier, une Matra MS 670 a été adjugée pas moins de 5 millions d’euros, lors de la vente Parisienne 2021, organisée par Artcurial Motorcars. Le bolide avait remporté en 1972 les 24 h du Mans avec le pilote français Henri Pescarolo au volant. 

Jusqu’au 10 mars une autre vente se tient en ligne, organisée par la maison Bonhams. On y trouvera notamment aux enchères une Porsche 911 type 964 Carrera ayant appartenu au regretté Diego Maradona (estimée entre 150 000 et 200 000 euros). Mais aussi une Aston Martin DB4 Series II de 1960, une Mercedes-Benz 300 S Cabriolet A (1953), ou encore une Peugeot 402 DES Darl’Mat Special Sport (1938) qui devraient toutes trouver acquéreur pour un minimum de 350 000 euros.

Le marché semble donc plutôt bien se porter. L’année dernière, malgré la crise, l’indice des prix des voitures de collection a poursuivi sa hausse. Un indicateur sert à mesurer cette tendance : celui de l’HAGI (Historic Automobile Groupe International), et sa valeur est en augmentation de plus de 250% depuis qu’il a été créé, en 2008.

L'engouement pour les « youngtimers »

Toutefois, dans le détail, on constatait l’année dernière des baisses de prix pour certaines marques emblématiques : -4,23% pour les anciennes Porsche, -2,47% du côté des Mercedes-Benz, et -3,76% pour les Lamborghini de collection. En 2021, le marché reste porté par des constructeurs mythiques, tels que Ferrai ou Aston Martin.

Mais les amateurs tentent aussi de dénicher des véhicules un peu moins prisés, des « youngtimers », qui leur rappellent leur jeunesse dans les années 1980 et 1990, et qui sont encore trop récents pour être considérés comme étant « de collection ». Parmi ces voitures de « pré-collection », on retrouve des modèles français qui ont marqué leur génération : la Peugeot 205 GTI, la Renault 5 GT Turbo, la Citroën AX

Cet engouement est une chance pour le marché, qui élargit son horizon au-delà des modèles les plus cotés. Mais ce que les passionnés espèrent surtout, c’est le retour des nombreux événements qui leur permettent de vivre leur passion. Le célèbre salon Rétromobile, qui devait par exemple se tenir le mois dernier a finalement été repoussé au mois de juin.

Quel impact des mesures anti-pollution ?

En réalité, c’est une autre inquiétude bien plus grande qui pèse sur l’avenir des collectionneurs : l’exclusion annoncée des véhicules polluants hors des grands centres urbains. Jusqu’ici les véhicules anciens et d’époque disposaient de dérogations, compte tenu de leur très faible nombre et de leur conduite occasionnelle. 

On ne sait pour l’heure si ces dérogations survivront au durcissement de ton des pouvoirs publics concernant les ZFE (Zones à faibles émissions). À partir du mois de juin, la vidéo-verbalisation sera par exemple employée dans la métropole du Grand Paris pour contrôler les vignettes Crit’Air, sans être en mesure de faire cas d’éventuelles dérogations. 

S’il a bien survécu à la crise du Covid-19, reste à savoir si le véhicule de collection résistera aux mesures anti-pollution qui vont se durcir dans la décennie à venir.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES