Le minimum à savoir sur l'assurance auto

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Le minimum à savoir sur l'assurance auto

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Le minimum à savoir sur l'assurance auto

|
Consultations : 1507
Commentaires : 0
Tout connaître de l'assurance automobile

Jeune conducteur ou automobiliste aguerri, l’assurance voiture est un contrat auquel vous serez obligatoirement confronté. Il couvre les véhicules à moteur, assurés en France et circulant sur le territoire français ou dans les pays indiqués sur la carte verte. Pouvant être « mono-véhicules » ou « flotte », ce contrat varie selon la compagnie d’assurance, le véhicule et les garanties que vous choisirez. Divers sortes de garanties existent.

Quelle garantie choisir ?

L’assurance minimale est l’assurance « au tiers » ou responsabilité civile. Ce contrat couvre uniquement les préjudices (matériels ou physiques) causés aux autres personnes. L’assuré n’est donc pas protégé. A l’opposé, il y a l’assurance « tout risques ». Elle couvre la totalité des dégâts causés au véhicule et à son conducteur, qu’il soit fautif ou non. Cette assurance peut contenir les garanties : sécurité du conducteur, assistance, bris de glace, catastrophes diverses, vol et incendie.

La cotisation d’assurance automobile

Constitué d’une prime nette, des frais de gestion et d’adhésion ainsi que des taxes, cette cotisation diffère selon chaque conducteur. Sa détermination prend en compte de nombreux facteurs comme l’âge ou l’ancienneté de permis et les antécédents de permis. Ainsi, un assuré ayant son permis depuis longtemps bénéficiera d’une prime moins élevée qu’un jeune conducteur. La profession du conducteur, le type de véhicule (puissance, disponibilité et coût des pièces de rechanges…), son mode d’achat et même sa couleur, sont également des critères considérés par la compagnie d’assurance.

Le bonus-malus, comment ça marche ?

Appliqué par toutes les compagnies d’assurances, le système est simple. Le bonus récompense le bon conducteur en  diminuant la prime annuelle qu’il doit payer. Une année sans sinistre permet d’augmenter son bonus.  Contrairement à cela, le malus sanctionne le conducteur lorsqu’il est responsable d’un sinistre. Ce dernier verra sa cotisation annuelle augmenter, généralement de 25%. Cela dit, si vous peinez à choisir votre assuranceautomobilesans assistance, la solution est simple. Ayez recours aux différents comparateurs d’assurances existants en France.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS