Assurance auto

Le Mondial de l'Auto 2020 de Paris est annulé à cause du coronavirus

Publié par le , Mis à jour le 14/04/2020 à 11:59

Les concept cars sont particulièrement prisés dans le Mondial de l'Auto

L'annonce est tombée le lundi 30 mars : le Mondial de l'Auto 2020 qui devait se tenir à Paris ne se tiendra pas « dans sa forme actuelle ». Toutefois, il reste possible que des événements liés au salon restent d'actualité. Peu d'informations sont disponibles pour le moment.

Le Mondial de l'Auto 2020 à Paris est annulé « dans sa forme actuelle »

Le secteur automobile n'en finit plus de subir les foudres des retombées économiques engendrées par la pandémie de coronavirus COVID-19. La nouvelle annoncée par les organisateurs du Mondial Paris Motor Show et du Paris Motion Festival le lundi 30 mars est triste : le Mondial de l'Auto 2020 est annulé. Celui-ci devait se tenir du 1er au 11 octobre 2020 au Parc des Expositions à la Porte de Versailles. Toutefois, d'autres événements en lien avec ce salon pourraient être maintenus.

« Au regard de la gravité de la crise sanitaire sans précédent face à laquelle le secteur automobile, frappé de plein fouet par l'onde de choc économique, joue aujourd'hui sa survie, nous sommes contraints d'annoncer que nous ne serons pas en mesure de maintenir dans sa forme actuelle le Mondial de l'Auto à la Porte de Versailles pour son édition 2020 », précisent dans un communiqué Luc Chatel (président de la Plateforme automobile, qui représente la filière automobile française) et Frédéric Bedin (président de Hopscotch France, promoteur et co-organisateur de l'événement). « Les parties Movin'On, Smart City et évènements hors-les murs ne sont pas, pour l'instant, remises en question. Nous étudions toutes les solutions alternatives en relation étroite avec nos principaux partenaires », ajoute l'organisation.

Cet événement a normalement lieu tous les deux ans, lors des années paires. Il est notamment l'occasion de présenter des concept cars et autres prototypes futuristes. Mais à l'heure actuelle, la prise de risque n'est plus permise pour le secteur auto.

Le coronavirus a entraîné de nombreuses annulations de salons de l'automobile

Le Mondial de l'Auto à Paris n'est pas le premier salon automobile à subir une annulation forcée due à la pandémie de coronavirus COVID-19. En Chine, le salon de l'automobile de Pékin qui devait se tenir au 21 au 30 avril a également été annulé. Également nommé Auto China ou Beijing International Automotive Exhibition, il se tient tous les 2 ans dans la capitale chinoise en alternance avec le Salon de Shangai.

Le Salon international de l'automobile de Genève 2020 (Geneva International Motor Show – GIMS) a lui aussi été annulé. Il devait avoir lieu au Palexpo de Genève du 5 au 15 mars derniers. Des visites virtuelles ont toutefois été prévues pour permettre aux internautes et passionnés d'automobile d'en profiter un peu.

On constate en outre une désaffection des salons auto de la part de certains constructeurs depuis quelques années. Déserté par le public et les grandes marques en 2019, le Salon de Francfort avait dû réagir : ses organisateurs avaient décidé de marquer le coup pour 2020 en le déplaçant à Munich. Et pour son édition 2018, le Mondial de l'Auto avait notamment vu l'absence de certains constructeurs : Volkswagen, Nissan, Open, Ford ou encore Volvo.

Le secteur auto est au ralenti

Il faut dire que tout le secteur auto souffre de cette crise sanitaire et économique. Dès le mois de janvier, les premières ruptures dans les chaînes logistiques et de production se faisaient sentir. En effet, une grande partie du secteur automobile est délocalisé en Chine. La mise à l'arrêt de la Chine pendant les mois de février et mars ont fortement perturbé son fonctionnement. Des pièces telles que les pédales de frein sont notamment venues à manquer.

Renault Samsung Motors avait en outre mis en pause son complexe à Busan lors que la pandémie avait touché la Corée du Sud. Hyundai avait aussi stoppé son complexe industriel à Ulsan, toujours en Corée du Sud.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES