• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Le nombre de conducteurs non assurés augmente !

Publié par le , Mis à jour le 05/03/2015 à 11:18

Selon les récentes estimations, entre 370 000 et 740 000 conducteurs roulaient sans assurance en 2013, soit près de 2 % des conducteurs. Une situation qui inquiète le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO).

Une hausse de la non-assurance en 2013

Le FGAO indemnise les victimes d’accidents routiers dont les auteurs ne sont pas assurés ou n’ont pas pu être identifiés. Il peut néanmoins lancer des recours à l’encontre des responsables des dommages lorsqu’ils sont identifiés, ces derniers devront par la suite rembourser les sommes déjà versées aux victimes.  Placé sous la tutelle du Ministre de l’Economie, le FGAO est entièrement financé par les assurés et les assureurs.

Rien qu’en 2013, il a traité près de 27 164 dossiers, soit une hausse de 28,4 % comparée à 2009. Ces dossiers ont conduit au versement de près de 87,6 millions d’euros d’indemnisation aux victimes. Les responsables des accidents ont quant à eux remboursé 15 millions d’euros, 72,6 millions d’euros de dette reste donc en suspens.

Les raisons de cette hausse

La non-assurance est surtout due des problèmes financiers. En effet, selon une étude récente près de 45 % des conducteurs n’ont plus été couvert par leur assurance pour non-paiement. Outre, les problèmes financiers, il y a également l’augmentation du nombre de permis retirés et le nombre de points retirés.

L’étude a également révélé que 27 % des conducteurs non assurés ont moins de 25 ans, cette catégorie de conducteur n’a pas pour priorité de souscrire une assurance auto. Enfin, les conducteurs ne prennent pas conscience de l’impact financier que peut entrainer la conduite sans permis et sans assurance. Puisqu’ils ne connaissent pas le coût d’un accident, ils choisissent de ne pas s’assurer.

Conséquences de la conduite sans assurance

Pour lutter contre l’insécurité routière, les forces de l’ordre effectuent souvent des contrôles tous les véhicules. Les véhicules non assurés sont leurs principales cibles. Si au cours du contrôle, il a été établi que le conducteur roulait sans assurance, il encoure une amende pouvant atteindre 3 750 €. Des sanctions supplémentaires peuvent s’ajouter à cette amende, elles seront prononcées par le tribunal correctionnel.

Dans le cas où le conducteur est bien assuré, mais qu’il a omis de mettre sa vignette verte sur son pare-brise, il devra s’acquitter d’une amende de 35 €. La non présentation de l’attestation d’assurance est quant à elle sanctionnée par 135 € d’amende, ce montant peut être majoré à 375 € si le conducteur ne paie pas en 45 jours.

Par ailleurs, en cas d’accident, le conducteur devra indemniser les éventuelles victimes à ses frais, ce qui peut facilement atteindre les milliers d’euros. Pour ne pas encourir ses risques et pour éviter de le payer toute sa vie, il est prudent de toujours s’assurer !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES