Assurance auto

Le permis de conduire boîte automatique séduit les Français

Publié par le , Mis à jour le 30/11/2021 à 10:00

Le permis de conduire sur boîte automatique, mention additionnelle du permis B, séduit de plus en plus de Français. Moins onéreux et plus simple, ce permis présente néanmoins quelques inconvénients.

Un permis en moyenne 200 € moins cher

La formation au permis voiture boîte automatique a la cote. Selon une information BFM-TV, le permis automatique séduirait un nombre toujours plus important de Français. « J'augmente à peu près entre 15 et 20 % de clients par an », explique à BFMTV Pierre-Yves Falcon, gérant d’une auto-école. S’il n’est pas possible d’avoir des statistiques à l’échelle nationale, il est possible de se référer à la part croissant de ce type de véhicule dans le parc automobile hexagonal. Alors que les voitures à boite auto ne représentaient que 9 % des véhicules neufs en 2010, leur part est passée à 30 % en 2017.

Résultat, de nombreuses auto-écoles se sont équipées de véhicules à double commande avec boîte de vitesses automatique. Des voitures différentes pour un permis différent. Le permis boîte auto demande toute d’abord moins heures pour passer l’examen (13 contre 20 minimum) et est de facto plus abordable que le permis B classique (en moyenne 200 € moins cher). Les résultats arrivent en 48 heures.

Une formation de 7 heures pour obtenir le permis B classique

Plus simple à passer, moins long et moins onéreux, ce permis présente néanmoins quelques inconvénients. Si de plus en plus de véhicules à boîte auto composent le parc français, ils restent largement minoritaires, notamment chez les loueurs ou flottes d’entreprises. En attendant un jour hypothétique où la France devienne comme les États-Unis, les titulaires d’un permis de conduire boîte auto doivent passer le permis B classique pour se faciliter la vie. Une démarche qui est néanmoins plus facile aujourd’hui. Il faut désormais patienter 3 mois pour pouvoir réaliser une formation de 7 heures afin d’obtenir le permis classique (contre 6 mois auparavant).

Il est aussi possible d'économiser sur son assurance auto jeune conducteur

Pour un jeune conducteur, le passage du permis sur une boite automatique peut donc être plus économique que le permis B classique. Mais son assureur auto n'en tiendra pas compte au moment de lui proposer son premier contrat d'assurance : un jeune conducteur est en effet considéré comme un facteur de risques supérieurs par les assureurs, en raison de son inexpérience au volant, et qu'importe le type de boite ou véhicule sur lesquels il a passé leur permis.

Seul un jeune conducteur titulaire d'un permis obtenu à la suite de la conduite accompagnée (aussi appelée conduite formation anticipée) s'en sort mieux : avec plus d'heures de conduite au compteur, il se voit appliqué une cotisation d'assurance auto réduite. Pour les autres, une surprime est appliquée par les assureurs, et elle peut faire mal au portefeuille d'un jeune conducteur, puisqu'elle peut légalement atteindre jusqu’à 100% du prix « classique » d’une assurance auto : une assurance proposée 1 000 euros/an à un automobiliste confirmé sera vendue 2 000 euros/an à un jeune conducteur.

Il existe toutefois des astuces pour payer moins cher son assurance auto jeune conducteur, après avoir économisé sur le passage de son permis de conduire en boite automatique. Tout d'abord grâce à la comparaison en ligne. Cette méthode vous permet gratuitement et en restant chez vous, de comparer les tarifs proposés par les différents assureurs, et de les classer du plus cher au moins cher, pour sélectionner le plus avantageux.

Les contrats les moins chers vous proposeront souvent des garanties limitées (assurance au tiers). Vous pouvez généralement vous tourner vers ce type de formules plus « allégées » si votre automobile a déjà un certain âge, ou si son stationnement est sécurisé (surtout la nuit). D'ailleurs, le choix de votre premier véhicule va aussi faire baisser ou augmenter la facture. En règle générale, moins la voiture a de valeur, plus il vous sera proposé des tarifs bas. Pour s’assurer au meilleur prix en tant que jeune conducteur, faire le choix d'un véhicule d’occasion est donc souvent judicieux.

Enfin, pour s'assurer à bas prix en tant que jeune conducteur, il est aussi possible de se déclarer comme conducteur secondaire sur le contrat d'assurance auto d'un proche (membre de la famille, concubin ou concubine). Vous pouvez, en effet, en tant que jeune conducteur être ajouté à un contrat existant pour être couvert, à condition que votre conduite du véhicule assuré demeure occasionnelle. Mais le paiement de la cotisation reviendra uniquement au conducteur principal.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES