• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Le permis de conduire coute trop cher !

Publié par le

En France 40 % des candidats au permis de conduire échouent au premier examen et le délai moyen pour repasser cet examen est de plus de trois mois. Dans d’autres pays européens ce délai se situe entre 30 et 40 jours.

Un délai qui coute cher

Repasser le permis de conduire rime souvent avec la reprise des cours de conduite pendant trois mois, alors que les cours de conduite coutent cher aux candidats, en effet, ces derniers doivent débourser entre 2 000 et 3 000 € pour décrocher leur permis. Face à cela, le ministre de l’intérieur prévoit des réformes possibles, une mesure qui arrive à point nommé puisque le permis de conduire est un élément essentiel qui aide les jeunes à se lancer dans le monde de l’emploi.

Le permis de conduire est une condition pour trouver un travail, parce que si l’employeur ne l’exige pas c’est les conditions des transports en commun qui l’impose. Mais puisque le permis coute cher, les jeunes les plus défavorisés doivent se débrouiller par leur propre moyen et risque même dans certains cas de rouler sans permis. Pourtant en finançant la création de postes d’inspecteurs, le délai d’attente pour la deuxième épreuve serait réduit et les candidats pourront ainsi économiser jusqu’à 500 €.

Rouler sans permis de conduire

Les personnes qui n’ont jamais eu le permis de conduire et qui conduisent malgré tout encoure un an d’emprisonnement et 15 000 € d’amende. Par ailleurs, si le conducteur s’est vu suspendre son permis de conduire et persiste toutefois à conduire, il se verra encourir à des peines pénales prévues par le Code de la route. La peine d’emprisonnement peut aller jusqu’à 2 ans et il devra payer une amende de 4 500 €.

Du point de vue de l’assurance automobile tout conducteur qui conduit sans permis de conduire, s’expose à une exclusion de garantie. En d’autres termes, il ne sera plus couvert par le contrat d’assurance, dans ce cas,  si ces conducteurs provoquent un accident et blessent des tiers, c’est le FGAO qui couvrira les victimes, cependant, le fonds pourra se tourner contre le conducteur pour que ce dernier rembourse les sommes qu’il a déjà versé aux victimes.

Le permis de conduire est donc essentiel à tous, il semble donc urgent que le ministre de l’intérieur se penche sur le sujet.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES