Le permis de conduire séduit de moins en moins

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Le permis de conduire séduit de moins en moins

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Le permis de conduire séduit de moins en moins

|
Consultations : 733
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

De moins en moins de candidats se sont inscrits auprès des auto-écoles en France. L’administration estime qu’il y a eu une baisse de 2,1 % par rapport à l’année 2012 où il y avait pas moins de 865 444 inscrits. Par ailleurs, le nombre de permis B délivrés au cours de l’année 2014 a également chuté de 1,6 %.

Baisse conséquente du nombre d’examens

L’élément qui a le plus étonné l’administration demeure néanmoins la baisse très conséquente des examens organisés. Au cours de l’année 2013, il y a eu près de 3 101 908 passages soit une baisse de 5,3 % (tous les examens confondus). Les examens consacrés à l’obtention du permis B ont par ailleurs diminué de 2,4 %. L’administration se réjouit néanmoins puisque le taux de réussite à l’examen du permis B a enregistré une hausse et atteint les 58,94 %.

En outre, la conduite accompagnée séduit de plus en plus les jeunes, en effet, en 2013, pas moins de 189 048 candidats au permis B ont suivi un apprentissage anticipé. Les jeunes qui ont opté pour cette méthode ont d’ailleurs un taux de réussite plus que satisfaisant de 73,9 %. Les chiffres pour l’année 2014 devraient être communiqués dans les mois à venir.

Pourquoi le permis est-il indispensable ?

Automobile : quand le permis n'a plus la cote !Avec le coût du permis de conduire qui revient de plus en plus cher, de plus en plus de personnes sont tentés de conduire sans le petit papier rose. Ce geste qu’ils jugent anodins est pourtant lourd de conséquences tant sur le point de vue pénal qu’assurantiel. Explications.

La conduite sans permis englobe les personnes n’ayant jamais passé l’examen, ainsi que celles qui conduisent avec un permis suspendu, annulé ou invalidé. Ce texte se concentrera sur les personnes qui n’ont pas leur permis, puisque les statistiques révèlent qu’ils sont plus nombreux que les conducteurs roulant avec un permis de conduire annulé ou invalidé.

C’est l’article L.221-2 du code de la route qui définit les sanctions pour ce délit. Il y est stipulé que la conduite sans permis est un délit puni d’un an d’emprisonnement et d’une amende de 15 000 €. Au niveau de l’assurance, les personnes qui roulent sans permis ne seront pas couvertes qu’elles soient responsables ou victimes d’un accident, puisque la RC ne fonctionnera pas. Ces contrevenants à la loi devront alors indemniser eux-mêmes les dommages occasionnés.

L’assureur peut également décider de résilier le contrat. Puisque l’assurance de la victime ne fonctionne pas, c’est le FGAO qui l’indemnisera mais il pourra se retourner contre le conducteur sans permis pour exiger un remboursement, ce dernier pourra payer toute sa vie.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS