• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Le site low cost qui fait grincer des dents les auto-écoles

Publié par le , Mis à jour le 09/11/2015 à 11:39

auto école en ligne low cost En route Simone

Face aux délais de passage à l’examen du permis de conduire démesurés, les coûts souvent exorbitants et le manque de transparence des auto-écoles traditionnelles, le site Internet En voiture Simone, lancé fin juillet 2015, tente d’imposer un nouveau concept d’auto-école pas chère qui pourrait bien révolutionner, à terme,  le marché actuel. Le principe ? Permettre aux candidats de passer le code et/ou le permis à prix mini et en toute flexibilité. Nous avons enquêté !

Auto-école en ligne : un concept novateur

Depuis quelques mois, la création d’auto-écoles en ligne ne cesse de croître en France. Après, auto-ecole.net lancé à Paris, Lepermislibre à Lyon, le dernier-né en date, En voiture Simone, déjà implanté dans plus de dix villes commence à faire parler de lui. En cause, le concept même des deux fondateurs du site, Edouard Rudolf et Edouard Polese, qui a pour ambition de révolutionner le permis de conduire en le rendant agréable et économique à la fois !


Pour y parvenir, les deux entrepreneurs proposent aux candidats trois formules.

  • La première à 39 euros permet aux futurs conducteurs de réviser le code de la route de chez eux de façon illimité et ce, sans temps imparti. 
  • La seconde, au même prix, leur offre la possibilité de réserver, directement sur le site, le nombre d’heures de conduite qu’ils désirent. A ce prix, ils peuvent aussi accéder à leur livret d’apprentissage, complétés par les formateurs. Lequel leur permet de prendre connaissance et de suivre à tout moment les progrès qu’ils ont accomplis.
  • La dernière formule est le pack code de la route + 20 heures de conduite à 680 euros, soit 50 % moins cher que l’offre proposée dans les auto-écoles traditionnelles. Trois options accessibles et low cost qui ont pour avantage majeur de permettre aux futures conducteurs de maîtriser leur budget et leur temps.


Un concurrent low cost qui est loin de faire l’unanimité

Si cette auto-école d’un nouveau genre séduit aujourd’hui un nombre croissant de candidats, le son de cloche n’est pas le même du côté des syndicats et des associations qui estiment que le site agit en toute illégalité. En cause : la supposée absence d’agrément préfectorale obtenue par le site.

Réfuté par Edouard Rudolf, l’un des cofondateurs, ce dernier soutient en effet avoir obtenu l’agrément préfectoral à Paris en 2015. De plus il affirme que si cet agrément est nécessaire et suffisant pour exercer sur le sol français, pour autant, l’agrément n’est pas obligatoire pour présenter les élèves à l’examen. Or, le site En voiture Simone se contente de constituer le dossier de  l’élève qui se présente ensuite en candidat libre. Bien décidés à empêcher cette concurrence déloyale de pérenniser, certains donc n’hésitent pas à monter au créneau pour dénoncer une exploitation habille d’une faille dans le règlement. Affaire à suivre donc !


 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES