• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Le vélo préféré à la voiture à Paris ?

Publié par le

Le vélo de plus en plus prisé à Paris

Le bilan des déplacements en 2014 révèle que la circulation automobile est en baisse (- 4 %) alors que le vélo devient un moyen de transport de plus en plus prisé (+ 8 % d’utilisateurs). Une tendance liée à une sensibilisation des automobilistes à la question environnementale ?

Quand la voiture est délaissée au profit du vélo

En 2014, le trafic automobile dans Paris intra-muros affiche une baisse de 4 % par rapport à l’année précédente. Dans un même temps, l’on observe une hausse de la fréquentation des pistes cyclables. Un constat réalisé sur la base des résultats des capteurs placé sur les axes principaux.

En matière de vitesse, elle ne s’élève en moyenne qu’à 15,2 km/h. La fréquence de circulation sur le périphérique est également stable (5 555 véhicules /h/km). La fréquence des rues parisiennes ne change pas non plus : + 7 % en juin, - 22 % en aout.  

En revanche, le vélo a le vent en poupe avec + 8 % de trafic en plus sur les pistes cyclable. Un élan positif notamment lié à l’engouement pour le service de vélo en libre-service Velib’ qui observe une hausse d’utilisation de 13 % par rapport à 2013. D’ailleurs, les abonnements sur le long terme (1 an) sont également à la hausse (+ 11 %).

Les transports en commun de leur côté voient leur utilisation augmenter également, notamment le bus et le tramway ; le métro reste le transport en commun le plus prisé dans la capital.

Des accidents corporels plus graves

L’année 2014 enregistre une baisse de 2 % des accidents, entrainant dans un même temps la baisse des victimes sur la route (- 1 %). En revanche, on enregistre 6 % de hausse de blessés graves et 33 % de décès en plus.

Des chiffres qui reflètent la hausse du carburant et une sensibilisation à la question environnementale.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES