• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les 18 annonces faites par le gouvernement sur la sécurité routière

Publié par le

L'abaissement de la vitesse à 80 km/h est accompagné d'autres mesures

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé que 18 nouvelles mesures avaient été prises pour la sécurité routière. En désirant « agir sur le comportement des conducteurs », le gouvernement compte enrayer la hausse du nombre de morts sur les routes.

Le passage à 80 km/h à partir du 1er juillet

Des confirmations mais également des surprises. Ce mardi 9 janvier, Edouard Philippe a annoncé une série de nouvelles mesures concernant la sécurité routière. En tête de liste : l’abaissement de 90 km/h à 80 de la limitation de vitesse sur les routes départementales et nationales dont les deux voies ne sont pas séparées par une barrière. Cette restriction qui va concerner quelque 400 000 kilomètres de routes sera effective à partir du 1er juillet prochain.

Selon le gouvernement, ce passage à 80 km/h va permettrait de sauver « 350 à 400 vies » par an. Le réseau secondaire hors agglomération concentre le plus grand nombre d’accidents mortels. En 2016, 55 % des accidents entrainant la mort avaient eu lieu sur ce type de route.

Le téléphone impliqué dans 1 accident mortel sur 10 en 2016

Alors que cette mesure était attendue, d’autres ont été faites. Edouard Philippe explique que ces dernières « répondent à un seul critère : leur efficacité à diminuer le nombre d’accidents et leur gravité ». Première d’entre elles : la lutte contre l’usage du téléphone au volant. Alors que cette pratique est déjà interdite, le gouvernement veut alourdir les sanctions. A partir de 2019, les forces de l’ordre pourront « retenir le permis » d’un automobiliste utilisant son téléphone au volant et qui aura « commis en même temps une infraction susceptible de porter atteinte à sa propre sécurité ou à celle des tiers ». Par exemple, la police pourra utiliser cette nouvelle mesure si elle contrôle un conducteur, téléphone à la main et ayant oublié de mettre un clignotant pour tourner.

Alcool, stupéfiants : de nouvelles mesures

Le Premier ministre a également annoncé un renforcement de la lutte contre l’alcool au volant mais également contre l’usage de stupéfiants avant de conduire. Désormais, être  contrôlé positif à des stupéfiants ou à un taux d’alcool dans le sang dépassant 0,8 gramme sera synonyme de placement immédiat de son véhicule en fourrière pour une durée de 7 jours. Concernant l’alcool au volant, Edouard Philippe a également déclaré que toutes personnes s’étant vu retirer le permis pour la seconde fois à cause de l’alcoolémie ne pourra le récupérer qu’en se soumettant à un suivi médical et équipant son véhicule d’un éthylotest anti-démarrage.

Les autres mesures annoncées par le Premier ministre concernent les vélos (une politique de sensibilisation renforcée) ou bien encore les piétons (aménagements des passages piétons et sanctions plus lourdes pour le refus de priorité). 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES