• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les actes de vandalisme en matière d'assurance auto

Publié par le , Mis à jour le 10/05/2017 à 17:56

Assurance auto et actes de vandalisme

En dépit de tous les dispositifs de sécurité mis en place, il n’est pas forcément évident de protéger un véhicule face aux actes de vandalisme. Heureusement, si le pire devait se produire, la plupart des contrats d’assurance voiture couvrent les dommages causés par de tels actes. Coup de projecteur.

L’acte de vandalisme proprement dit

Le souscripteur d’une assurance tous risques est normalement couvert au titre des atteintes matérielles subies par sa voiture.

Concrètement, les actes de vandalisme peuvent se traduire par l’arrachage des accessoires extérieurs du véhicule comme les rétroviseurs et les essuie-glaces, la crevaison des roues du véhicule, l’enfoncement de la carrosserie ou le bris des vitres.

Cependant, la couverture des actes de vandalisme s’accompagne d’une franchise préalablement fixée par le contrat d’assurance et son montant varie avec l’importance de la prime à acquitter. En effet, plus la franchise est élevée, plus l’assurance sera coûteuse. Il faut donc faire preuve de vigilance.

Acte de vandalisme et vol du véhicule

L’acte de vandalisme qui aide à voler le véhicule présente une difficulté particulière au  niveau de la garantie applicable.

En effet, il n’est pas évident de trancher et de savoir si le dommage résulte d’un acte de vandalisme ou d’une tentative de vol du véhicule.

Face à cette difficulté, il serait plus prudent de se renseigner sur les modalités de la mise en œuvre de la garantie contre le vandalisme. Pour ce faire, il ne faut pas hésiter à se rapporter aux conditions générales et particulières de son contrat d’assurance auto.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES