Les auto-écoles ne sont pas détestées

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Les auto-écoles ne sont pas détestées

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Les auto-écoles ne sont pas détestées

|
Consultations : 1910
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Souvent pointées du doigt pour des tarifs exagérés, les auto-écoles ne sont pas toujours bien vues par les Français. Toutefois, elles ne sont pas non plus détestées, affirme un sondage Ipsos. Les Français jugent avant tout que les problèmes de fonctionnement de ces auto-écoles résultent d’un nombre insuffisant de places d’examen.

Un souvenir largement positif

L’enquête Ipsos portant sur les auto-écoles a été conduite auprès de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus et, surprise, elle révèle que les Français ne sont pas aussi mécontents des auto-écoles qu’il n’y paraît, malgré leur réputation peu flatteuse.

En effet, 80 % des sondés ont un très bon ou un assez bon souvenir de leur formation au sein des auto-écoles.

En ce qui concerne leur rôle dans la formation et la sensibilisation à la sécurité routière, 97 % d’entre eux le jugent fondamental.

C’est au niveau des prix qu’ils commencent à se plaindre : 72 % des Français jugent que les 45 euros par heure de formation sont complètement injustifiés. Toutefois, ce coût moyen pourrait chuter grâce à l’augmentation du nombre des places disponibles à l’examen du permis de conduire, estiment 73 % des sondés.

Des délais d’attente trop longs

Pour 72 % des interrogés, les places d’examen limitées contribuent aux délais d’attente que 87 % d’entre eux estiment être trop longs.

Les Français ne détestent pas les auto-écolesActuellement, il faut compter 1 600 euros en moyenne pour passer le permis, un tarif qui pourrait connaître une diminution de près de 400 euros grâce à la réforme du gouvernement prévoyant la création de 300 000 places d’examen supplémentaires vers la fin de l’année 2015. D’ailleurs, 95 % des sondés pensent que cette réforme est primordiale ou importante.

En attendant que le permis auto devienne moins cher, il est possible dès à présent de bénéficier d’une assurance auto pas chère. Comment ? En utilisant un comparateur d’assurances. Cet outil permet effectivement de dénicher une assurance à tarif attractif en permettant de choisir parmi différents contrats.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS