Assurance auto

Les constructeurs à l'assaut du très disputé marché automobile Chinois

Publié par le

Les constructeurs automobiles à l’assaut du marché Chinois

Le marché automobile Chinois est un véritable eldorado pour les constructeurs internationaux. Alors que se déroule actuellement le Salon de Pékin, les marques se disputent les parts de marché dans un pays où près de 29 millions de véhicules ont été vendus l’année dernière.  

La Chine, premier marché automobile au monde

A la conquête de l’Empire du Milieu. Mercredi 25 avril s’est ouvert le Salon automobile de Pékin. Un évènement à ne pas rater pour les constructeurs internationaux qui aspirent à conquérir le marché auto Chinois. De loin le premier marché automobile mondial, la Chine offre des possibilités gigantesques. En 2017, quelque 28,9 millions de voitures neuves y ont été immatriculées. Soit une progression de 3 % par rapport à 2016. S’il est vrai que cette croissance s’essouffle (elle était de + 14 % en 2016 par rapport à 2015), le marché reste en plein essor. C’est notamment le cas pour les SUV, qui avec des ventes en augmentation (+ 13,3 %), représentent 40 % du marché.

Les SUV et véhicules électriques en plein essor

Les constructeurs automobiles comptent profiter de ce potentiel sans limite et souhaitent tous augmenter leurs ventes. Si les marques étrangères détiennent 55 % des ventes en Chine, les constructeurs locaux accaparent 60 % des ventes de SUV. Un segment à améliorer pour les groupes internationaux. L’électrique et l’hybride représentent également un axe de travail important. Avec la prochaine mise en place d’un système de quotas de ventes de véhicules « à énergie nouvelle », les constructeurs s’affairent pour développer des modèles électriques et hybrides. Si ces motorisations ne représentent que 2,7 % du marché, leurs ventes explosent. Avec 780 000 exemplaires vendus l’année dernière, ce marché a augmenté de + 53 % par rapport à 2016.

Des partenariats noués avec les constructeurs locaux

Pour réussir à s’implanter sur le marché Chinois, les constructeurs n’ont d’autres choix que de s’allier avec des entreprises locales. C’est ainsi que General Motors (depuis 20 ans) et Volkswagen (depuis 3 ans) se sont alliés au premier constructeur Chinois, le groupe étatique SAIC (24 % de parts de marché). Grâce à ce partenariat, GM est devenu le premier constructeur étranger du pays avec 4,04 millions de voitures neuves vendues en 2017. Ces deux groupes ne sont néanmoins pas les seuls à s’être associé à des constructeurs locaux. Nissan, Honda, Renault et PSA se sont ainsi alliés à Dongfeng Motor (2ème constructeur du pays).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES