Assurance auto

Les constructeurs automobiles français n'ont jamais autant vendu

Publié par le

Renault a vendu 2,1 millions de voitures au premier semestre 2018

Depuis janvier 2018, Peugeot et Renault ne cessent de battre des records de ventes. Au premier semestre, Peugeot a ainsi écoulé 2,18 millions de modèles et Renault 2,1 millions. Des chiffres qui n’avaient encore jamais été atteints dans l’histoire automobile française.

PSA et Renault ont vendu à eux deux 4,25 millions de voitures

Un record historique pour le secteur automobile français. Peugeot et Renault viennent d‘entrer dans l’histoire automobile Hexagonale en battant leur record de vente. Jamais à ce jour, les deux constructeurs n’ont écoulé autant de modèles qu’au premier semestre. Un record qui pousse toute la France vers le haut. Au cours du premier semestre 2018, et en cumulant les chiffres des deux groupes, 4,25 millions de voitures neuves ont été immatriculées. Dans le détail, PSA a écoulé 2,18 millions de véhicules en six mois. Renault évoque quant à lui 2,068 millions de modèles vendus.  « C'est spectaculaire, tous les voyants sont au vert. Les deux constructeurs sont en pleine forme, que ce soit commercialement ou financièrement. Ils profitent de la croissance du marché mondial, mais ils font mieux que leurs concurrents grâce à des gammes performantes qui répondent aux besoins. Leurs prix de vente moyens sont en hausse », explique au quotidien Les Echos Flavien Neuvy, de l'Observatoire Cetelem.

PSA concentré sur l’Europe, Renault va au-delà

Une victoire pour les deux groupes, mais en particulier pour PSA. Alors que Renault le devançait en 2016 et 2017, le premier semestre 2018 lui permet de reprendre le dessus. Si les deux ont vendu à peu près le même nombre de véhicules, la maison mère de Peugeot a bien plus progressé. Alors que Renault affiche une hausse de 9,8 %, PSA voit ses ventes bondir de 38,1 %. Une bataille qui fait néanmoins les affaires du secteur français dans son ensemble. Un secteur qui espère faire encore mieux qu’en 2017. L’année dernière, avec 1,6 million de véhicules produits sur son territoire, la France s’était classée troisième en matière de production automobile européenne.

Si les deux groupes vendent beaucoup, ils ne se disputent pas tout à fait les mêmes marchés. Quand l’un se concentre sur l’Europe, l’autre s’exporte sur d’autres continents. Au premier semestre, PSA a ainsi réalisé 77 % de ses ventes sur le Vieux Continent. Un marché européen qui ne concentre « que » 52 % des ventes de Renault. Pour ce dernier, cette présence hors d’Europe s’accentue puisque les immatriculations y ont augmenté de 16,4 % (contre 4,4 % sur le marché européen).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES