• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les failles de voitures connectées

Publié par le

Des pirates informatiques ont pris le contrôle d’une Jeep Cherokee de la marque Chrysler, une voiture connectée. Voilà de quoi remettre en cause la sécurité offerte par les voitures connectées… Explications.

Danger de la voiture connectée : le test grandeur nature

Deux hackers ont – pour les besoins d’un test – piraté une voiture de la marque Chrysler avec la complicité d’un journaliste du magazine Wired. Ce dernier au volant de la voiture sur autoroute s’est fait pirater par les deux hackers, alors à une quinzaines de km de distance de la voiture.

Les deux pirates informatiques ont alors coupé le moteur de la voiture, ils ont rendu les freins inactifs, ont pris le contrôle du volant, ont pris les commandes de la radio, de la ventilation, ont déclenché les essuie-glaces et le lave-vitre.

Objectif : prouver les dangers des voitures connectées. Les pirates ont d’ailleurs expliqué qu’ils avaient fait le test sur une Jeep Cherokee mais que le piratage aurait également été possible sur d’autres modèles de la marque.

Un danger pour les ventes de voiture autonomes ?

Les voitures connectées sont l’avenir du secteur automobile. Aujourd’hui on compte environ 27 millions de voitures connectées, toutes potentiellement soumises au piratage informatique. Et le nombre de voiture devrait tripler dans les 5 prochaines années.

Suite à cette expérience rendue publique, la marque automobile Chrysler a rappelé pas moins de 1,4 millions de véhicules et a promis d’installer un logiciel anti-hacker. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES