Assurance auto

Les Français choisissent la voiture pendant le déconfinement

Publié par le , Mis à jour le 14/05/2020 à 17:15

De nombreux Français aimeraient s'évader à la campagne après le "Grand Confinement"

L'auto connaissait de nombreux détracteurs avant le déconfinement. Mais à l'heure actuelle, de nombreux Français plébiscitent ce moyen de transport, perçu comme une véritable libération. Elle représentent pour beaucoup un geste barrière pour éviter de nouvelles contaminations.

Malgré les limites de déplacements, les Français perçoivent la voiture une libération et une protection

Pas moins de 87 % des Français privilégieront la voiture comme mode de déplacement privilégié pour le déconfinement, d'après un sondage pour Virtuo, start-up de location automobile sur un échantillon de 1 415 personnes âgées de 18 à 65 ans. Malgré les limites de déplacements à un rayon de 100 kilomètres à vol d'oiseau autour du domicile, la voiture apparaît comme une véritable libération. 39 % des sondés déclarent vouloir rendre visite en priorité à leur famille, que certains n'ont pas pu visiter durant ces deux derniers mois.

60 % d'entre eux désirer également s'évader pour changer d'air et se détendre. D'ailleurs, un Français sur cinq envisagerait des déplacements au-delà du périmètre autorisé. Et plus de la moitié d'entre eux aimeraient se rendre sur les plages, encore fermées jusqu'au 2 juin prochain, tandis que d'autres comptent se déplacer en agglomération citadine (20 %), à la campagne (16%) et à la montagne (6 %).

On apprend en outre dans ce sondage que, pour les 41 % ne souhaitant pas poser de congés pour les semaines à venir, seuls 29 % resteront en télétravail. Mais plus d'un tiers désirent retrouver un rythme normal et opteront pour l'auto à 56 % pour se rendre sur leur lieu de travail. Le vélo enregistre lui aussi une hausse de popularité, à 8,5 % contre 5 % auparavant.

Une perte de confiance en les transports en commun

Les Français veulent acheter une nouvelle voiture

D'autant que la confiance en les transports en commun est tombée au plus bas. Si 29 % des Français comptaient utiliser les transports en commun avant le confinement, ils ne sont désormais que 16 %. Par ailleurs, ils sont nombreux à vouloir acheter un voiture : 13 % chez ceux possédant déjà un véhicule, 18 % en zone urbaine et 21 % parmi ceux qui utilisaient auparavant les transports en commun. De plus, 10 % des foyers ne disposant pas de véhicule (soit 15 % des foyers), désirent en acquérir. Ces intentions d'achat pourraient en outre soulager les constructeurs automobile, particulièrement touchés par la crise du COVID-19.

Le recul du train et de l'avion

Avec le flou régnant autour de la période de vacances à venir, l'avion et le train ont également perdu en popularité. Si un Français sur deux est plutôt optimiste quant aux vacances prochaines, un tiers des sondés attendent les clarifications du gouvernement le 2 juin prochain. Pour leurs déplacements 87 % des sondés choisiront la voiture, tandis que le train et l'avion sont en recul net recul, de 45,5 % en temps normal à 23 %.

Un mode de déplacement pourtant très critiqué par certains avant le déconfinement

Pourtant, l'auto était très critiquée avant le « Grand Confinement », en particulier dans les grandes métropoles. En effet, la voiture reste un thème central des élections municipales de 2020. De nombreux candidats en métropole désirent piétonniser toujours plus de zones. Et avec le déconfinement, certaines rues comme la Rue de Rivoli à Paris ont été interdites aux voitures, ce qui risque de créer quelques dilemmes chez les automobilistes.

Malgré tout, il faut se rappeler que l'auto reste le moyen de transports préféré des Français et que ceux-ci y sont très attachés. Et cela se révèle vrai même pour les courtes distances. Dans la situation actuelle qui pourrait comprendre de nombreuses difficultés économiques, 32 % des sondés disposant d'une voiture comptent en faire un usage plus modéré et économique grâce à de la location longue durée. Le leasing pourrait lui aussi gagner en popularité.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES