• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les Français ne sont pas assez prudents sur la route

Publié par le

A l’approche du Réveillon du Nouvel an, les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention ont effectué un sondage de grande envergure auprès de Français âgés de 18 à 64 ans. En cause ici : les sorties, la consommation d’alcool et les moyens de transport utilisés pour le retour au domicile. Coup de projecteur.

Les Français sont conscients des risques

Selon cette enquête, 70 % des sondés sortent au moins une fois par mois et 78 % d’entre eux utilisent une voiture ou un deux-roues pour sortir et revenir chez eux.

La plupart du temps, ils sortent pour se rendre chez leur famille, chez des amis ou au restaurant. Arrivés à destination, 83 % d’entre eux déclarent boire de l’alcool, sa consommation étant considérée comme une habitude culturelle française par 73 % d’entre eux. D’ailleurs, 39 % pensent que ne pas boire serait mal vu par les autres.

Quoi qu’il en soit, les répondants ont peur des accidents provoqués par les conducteurs en état d’ébriété. Une peur qui est plus prégnante pour 84 % des Français pendant la nuit du 31 décembre et après les soirées en discothèque pour 81 % d’entre eux. Ainsi, 46 % des Français estiment pouvoir éviter des accidents en confiant le volant à des personnes sobres quand 44 % d’entre eux pensent qu’il est plus sûr de dormir sur place.

Les Français se mettent en danger

Malgré cette large connaissance des risques, les Français se mettent en danger en conduisant après avoir consommé de l’alcool. D’ailleurs, ils croient trop souvent qu’en buvant de l’eau ou du café, qu’en conduisant doucement ou qu’en empruntant des voies très peu fréquentées, il ne leur arrivera rien.

Par ailleurs, 29 % des personnes interrogées ont déjà pris le volant alors qu’ils estimaient leur taux d’alcoolémie à plus de 0,5 g d’alcool par litre de sang, seuil de tolérance de la loi. De même, 27 % des Français ont déjà été les passagers d’automobilistes qui avaient aussi dépassé ce taux….

S’il ne faut jamais utiliser sa voiture lorsque l’on a trop bu, il faut veiller aussi à être assuré. En effet, il s’agit là aussi d’une obligation légale dont la finalité première est de toujours permettre l’indemnisation de tiers en cas de sinistre. Moralité : veillez à souscrire une assurance auto adaptée à vos différents besoins.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES