• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les Français se montrent sceptiques au sujet de la voiture autonome

Publié par le , Mis à jour le 21/03/2018 à 10:55

Conduire une voiture autonome ne plairait pas à tout le monde

Les véhicules autonomes sont presque partout. Ce sujet revient dès lors que l’on évoque le marché automobile, les avancées technologiques, ou bien encore le monde de demain. Malheureusement, ce thème revient désormais lorsque l’on évoque la rubrique « faits divers ». Alors que les entreprises font tout pour se positionner en tant que leader sur le marché, qu’en pensent les Français ?

Les sondés ne se sentiraient pas en sécurité à bord d’un véhicule autonome

De nombreuses personnes se rappelleront des souvenirs d’enfance à l’évocation de la voiture du futur. Entre véhicule autonome et automobile volante, ces rêves d’enfants se concrétisent peu à peu. Pour ce qui est de l’auto autonome, les entreprises se sont lancées depuis plusieurs années déjà sur ce marché florissant. Entre effets d’annonce et avancées technologiques, la voiture autonome est au cœur de nombreuses luttes, de nombreux débats. Le dernier en date fait suite à l’accident survenu à Tempe dans l’Arizona, lundi 19 mars. Pour la première fois, un véhicule autonome a percuté et tué un piéton. Alors que ce type de transport est censé représenter le summum de la sécurité, ce fait divers interroge. Ces voitures fascinent autant qu’elles font peur.

Ce ressenti a d’ailleurs été chiffré lors d’une étude menée par le Boston Consulting Group dans 10 pays différents, parmi lesquels on trouve la France. Parmi les sondés, 23 % expriment leur refus de monter à bord d’un véhicule autonome. Près d’1 personne sur 4, un résultat assez conséquent. La moitié d’entre eux indiquent qu’ils ne se sentiraient pas en sécurité et 45 % justifient leur refus par le fait qu’ils désirent contrôler l’auto en permanence. Les autres principaux motifs sont :

  • La crainte que le véhicule fasse des erreurs : 43 % ;
  • La conduite est un plaisir : 30 % ;
  • La méconnaissance de cette technologie : 27 %.

 

Infographie: Voiture autonome : le scepticisme des consommateurs | Statista

 

Près de 8 Français sur 10 ne trouvent pas la voiture autonome intéressante

Cette enquête du Boston Consulting Group fait écho à un sondage réalisé par Opinion Way pour VMware en janvier dernier. Selon leur étude, seulement 18 % des Français indiquaient trouver le véhicule 100% autonome intéressant. Ils sont même 56 % à expliquer ne pas vouloir se déplacer avec ce type de voiture. Mais quelles sont les raisons de ce scepticisme ? Parmi les différentes justifications, on trouve :

  • La peur que le véhicule ne prenne pas la bonne décision : 59 % ;
  • Le manque de contrôle sur l’automobile : 46 ;
  • La crainte d’avoir un accident : 45 %.

Face à cette crainte ou ce refus catégorique, les constructeurs automobiles et entreprises de la « tech » essayent de jouer la carte de la sécurité. En France, la gendarmerie a d’ailleurs lancé un Observatoire central des systèmes de transport intelligents (OCSTI) pour contrôler les faiblesses de ce type de véhicule, et cela en partenariat avec les constructeurs. S’il est vrai que la voiture autonome n’est pas pour demain, les constructeurs et entreprises ont tout de même du travail pour rassurer les consommateurs.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES