Assurance auto

Les immatriculations de voitures neuves ont chuté en Europe

Publié par le

Les ventes de véhicules neufs ont diminué de - 5,3 % en mars en Europe

Pour la première fois depuis 2014, le marché automobile européen signe son premier recul. Les ventes de véhicules neufs ont en effet diminué de – 5,3 % en mars. Alors que l’Espagne et la France affichent de bons résultats, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni sont dans une mauvaise passe.

Un premier recul depuis 2014 pour le marché auto européen

Finalement tout n’est pas rose pour le marché automobile. Selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) il serait même en net recul. Une première depuis 2014. En mars, les immatriculations de voitures neuves ont en effet chuté de - 5,3 %. Avec 1,79 million de véhicules vendus, le marché européen pâtit des performances du Royaume-Uni (- 15,7 %), de l’Italie (- 5,8 %) et de l’Allemagne (- 3,4 %).

Malgré ce premier recul depuis 2014, les résultats cumulés sur le premier trimestre 2018 sont plutôt bons. Avec 4,17 millions d’unités écoulées, le marché européen a progressé de 0,7 % depuis le début de l’année 2018. Cette croissance est notamment due aux bonnes performances du marché Français (+ 2,2 % en mars et + 2,9 % à l’échelle du trimestre) et Espagnol (+ 2,1 % et + 10,5 %). Pour rappel, l’ACEA avait prédit en janvier dernier un ralentissement de la croissance du marché européen à 1 %. Contre 3,4 % en 2017.

PSA réalise un très bon mois de mars

Côté constructeurs, les Français affichent d’excellents résultats. Le groupe PSA a notamment vu ses ventes d’automobiles neuves augmenter de 59,7 % avec 285 434 voitures vendues. PSA passe ainsi de 9,4 % à 15,9 % du marché européen. Ces bonnes performances s’expliquent par le rachat d’Opel et ses 65 000 unités écoulées (6 % des ventes dans l’UE). L’autre groupe tricolore, Renault, a quant à lui vu ses ventes reculer de - 3,2 % (174 884 unités immatriculées). Malgré cette baisse, le groupe gagne lui aussi des parts de marché (9,8 % en mars 2018 contre 9,5 % en mars 2017). La marque Dacia n’est pas étrangère à ces résultats puisque ses ventes ont augmenté de + 10,5 le mois dernier. La marque au losange a quant à elle reculé de - 7,5 %.

Pour ce qui est des marques étrangères, les ventes du groupe Volkswagen ont légèrement augmenté de 0,3 % (405 103 exemplaires). Des résultats suffisants pour conforter sa place de leader sur le marché européen. Avec une part de marché de 22,6 %, le groupe est loin devant ses concurrents. Seul bémol pour Volkswagen, sa marque Audi recule de - 9,1 %.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES