• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les obligations pour la conduite d'une voiture sans permis

Publié par le

Le défaut de permis de conduire constitue une infraction au Code de la route passible de lourdes sanctions. Heureusement, il existe des engins comme la voiture sans permis ou « voiturette » dont la conduite ne requiert pas la possession du précieux sésame. Néanmoins, la souscription d’une assurance voiture demeure obligatoire.

Les conditions pour la conduite d’une voiturette

La conduite d’une voiture sans permis est assortie d’une double condition :

  • l’âge minimum pour pouvoir conduire la voiturette est de 16 ans.
  • le conducteur doit posséder le brevet de sécurité routière (BSR) qui requiert, d’une part, le suivi d’une formation théorique sanctionné par une attestation de sécurité routière (ASR) et, d’autre part, une formation pratique. Cependant, seuls les conducteurs nés à partir de 1988 sont soumis à cette deuxième conditionnalité.

Selon les compagnies d’assurances, la flexibilité de ces conditions relatives à la conduite des voiturettes est liée au fait qu’elles sont moins puissantes par rapport à une « voiture classique ».

La couverture de la voiturette

La conduite d’une voiturette est soumise à l’obligation de souscription d’une assurance auto sans permis.

En pratique, il est assez facile de trouver une assurance pour cet engin car les assureurs ne se montrent pas très exigeants envers le souscripteur compte tenu du risque moindre représenté par la voiturette.

En effet, sa vitesse maximale ne dépasse pas les 45 km/h et elle provoque rarement des accidents graves. De plus, le prix de l’assurance voiturette n’est pas très élevé. Malgré tout, il ne faut pas hésiter à recourir à un comparateur d’assurances qui permet de trouver la meilleure offre pour la voiturette.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES