• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les plateformes collaboratives sont-elles réellement plus écologiques ?

Publié par le , Mis à jour le 14/09/2016 à 17:34

Le coût écologique des plateformes de covoiturage

BlablaCar, LeBonCoin, autant de plateformes collaboratives qui font parties de notre quotidien. Si elles permettent de faire des économies en privilégiant les achats d’occasion et le partage des frais automobiles. Mais ces plateformes sont-elles vraiment écologiques ?

Le coût écologique des plateformes de covoiturage

Une étude de l’ADEME publiée en 2015 sur le covoiturage longue distance tendrait à prouver que les plateformes de covoiturage prendraient le dessus sur le train. 69 % des passagers Blablacar auraient pris le train, si le covoiturage n’avait pas existé… preuve que la voiture (certes mutualisée) est préférée au train, or, le train rejette moins de CO2 que les voitures. Mauvais point pour l’écologie.

Autre point négatif en matière d’écologie, le covoiturage inciterait à se déplacer plus souvent :

  • 12 % des passagers interrogés ont déclaré qu’ils ne se seraient pas déplacés sans covoiturage
  • 21 % d’entre eux confient qu’ils se déplaceraient moins sans covoiturage.

Plus de consommations, plus d’émissions de CO2 ?

Sur LeBonCoin, les internautes seraient amenés à consommer davantage. En 2015/2016, une étude de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) montrait que les achats compulsifs seraient favorisés sur ce type de plateforme. D’ailleurs, certains font acte de bonne conscience en achetant sur ces plateformes de vente d’occasion, ce qui aurait tendance à accroitre la consommation.

De plus, acheter sur LeBonCoin impliquerait parfois de prendre sa voiture pour aller chercher les achats d’occasion, ce qui ne favorise pas l’écologie.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES