• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les problèmes s'accumulent pour Tesla et Elon Musk

Publié par le

123 000 véhicules Model S de Tesla ont été rappelés

Rien ne va plus pour le constructeur automobile de voitures électriques Tesla. Après les révélations sur un accident mortel, l’entreprise d’Elon Musk a dû rappeler 123 000 Model S. Et pour ne rien arranger, le constructeur a été une nouvelle fois sanctionné en Bourse, le lundi 2 avril.

L’accident mortel d’une Tesla en AutoPilot

La roue tourne pour Tesla. Alors que l’entreprise pouvait se féliciter d’être l’un des leaders sur le marché de l’auto électrique de luxe mais aussi d’avoir envoyé une voiture dans l’espace, les problèmes sont en train de s’accumuler. Premier dossier problématique pour la société d’Elon Musk : un accident mortel survenu le 23 mars près de Moutain View, en Californie. Quelques jours après qu’une voiture autonome Uber ait percuté et tué un piéton à Tempe (Arizona), un autre drame a frappé les Etats-Unis.

Une Tesla de la gamme Model X a percuté une glissière de sécurité sur une autoroute avant de prendre feu. Le conducteur, un homme de 38 ans, a succombé à ses blessures peu de temps après à l’hôpital. Si dans l’affaire avec l’auto Uber la victime était un piéton, cette fois-ci, il s’agit du conducteur. Si une enquête est en cours suite au drame survenu près de Moutain View, l’AutoPilot serait vraisemblablement en cause. Tesla a néanmoins tenu à rappeler que l’AutoPilot n’était pas un véritable mode autonome. Les résultats de l’enquête sont en tout cas très attendus.

Une note dégradée par Moody’s, un rappel de Model S et une sanction en Bourse

Cet accident n’est néanmoins pas le seul problème pour Elon Musk et son entreprise. Peu de jours après avoir vu sa note dégrader par Moody's et avoir vu le prix de ses obligations tombé à 87 centimes, la société a été sanctionnée en Bourse. Alors qu’Elon Musk voulait rire en postant une photo de lui annonçant la faillite de sa société, les marchés financiers n’ont pas apprécié, mais alors pas du tout. Lundi à Wall Street, le titre de Tesla a ainsi ouvert en forte baisse (-7,7 %). Et ce après un mois de mars qui s’était déjà révélé difficile. Si cette blague n’a pas été du goût des marchés, c’est en partie à cause des réelles difficultés rencontrées par Tesla.

Avant ce week-end de Pâques, le constructeur d’auto électrique avait dû rappeler certaines voitures. Victimes d’un problème de corrosion excessive des boulons de direction assistée, 123 000 Model S ont ainsi été rappelés. Il s’agit du plus gros rappel pour Tesla, qui, rappelons-le, avait fin 2017 vendu 280 000 automobiles. Décidemment, rien ne va plus pour l’entreprise américaine. Il ne reste plus qu’à attendre de voir ce que sera capable de faire Elon Musk pour éviter de s’enfoncer dans la crise.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES