Assurance auto

Les règles du contrôle technique auto se durciront dès 2019

Publié par le

Le contrôle technique devrait encore se durcir d'ici à 2022

Modifié il y a quelques semaines, le contrôle technique auto devrait subir un nouveau lifting. Dès le 1er janvier 2019, les normes anti-pollution seront examinées. Selon l’Argus, 15 % des moteurs diesel devront passer une contre-visite.

Un contrôle de l'opacité des fumées des gasoils

De nouvelles règles pour le contrôle technique auto. Depuis le 20 mai dernier, la réforme du contrôle technique est entrée en vigueur. Des points de contrôles (132 contre 124) ou encore de défaillances (132 contre 124) en plus, des délais plus courts pour effectuer les réparations : les nouveautés ont été nombreuses. Et ce n’est pas terminé. Dès le 1er janvier 2019, les normes anti-pollution seront examinées, rapporte Le Parisien. Concrètement, l'opacité des fumées des gasoils et plusieurs polluants libérés par les moteurs seront passés au crible.

Les voitures anciennes exposées

Ce sont bien évidemment les voitures les plus anciennes qui sont dans le collimateur. Les motorisations diesel en particulier. « Tous les véhicules, notamment les diesels euro 3, ne passeront pas les contrôles et ne seront peut-être pas réparables car leur technologie ancienne ne permet pas de respecter les émissions de pollution actuelles », indique au quotidien un expert du contrôle technique. Certains propriétaires de véhicules plus récents pourraient également s’inquiéter prévient Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d’automobilistes. « Ces nouveaux contrôles anti-pollution vont faire mal, notamment pour les propriétaires de diesel qui ont retiré leur filtre à particules ou pour ceux qui possèdent un modèle de 2007 qui n’a roulé qu’en ville », indique-t-il. Des craintes qui ont été chiffrées par le magazine l’Argus. Selon lui, 15 % des moteurs diesel devront passer une contre-visite.

Une ruée dans les garages avant 2019 ?

Un durcissement qui devrait encore s’accentuer d’ici à 2022. Le site France Info précise en effet que le niveau d'émission de cinq gaz polluants devrait également être contrôlé. En attendant, et avant que ces nouvelles règles soient appliquées, les experts s’attendent à une rue des automobilistes dans les garages. Un phénomène qui s’était très nettement perçu en avril dernier. Avant l’entrée en vigueur du nouveau contrôle technique, les experts estiment que le nombre de contrôles dans les garages a augmenté de + 61 %.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES