Assurance auto

Les seniors devraient-ils repasser leur permis de conduire ?

Publié par le , Mis à jour le 24/01/2020 à 16:42
391 vues 5 réactions Note

La question ne cesse d’être posée et pourtant aucune réponse n’est jusqu’à présent parvenue à mettre tout le monde d’accord. Si les accidents causés par des personnes âgées défraient la chronique, une enquête du Parisien révèle qu’ils ne sont pas plus dangereux que les autres.

Les accidents causés par des seniors défraient la chronique

Le 27 octobre dernier, Pauline était renversée par un nonagénaire. Amputée de sa jambe gauche, la jeune femme s’est confiée dans les colonnes du Parisien et demande à ce que les capacités des conducteurs âgés soient contrôlées : « C’est dingue quand on y pense, en cas d’accident les personnes ivres sont tenues pour responsables, les personnes incapables de conduire à cause de leur grand âge, non ». A chaque accident impliquant un senior cette question refait surface : « doivent-il,s oui ou non, passer des examens spécifiques ? » ou bien encore, « devraient-ils repasser leur permis de conduire ? ».

Après avoir interrogé la jeune femme, le quotidien s’est justement penché sur la question en analysant l’accidentologie des plus de 65 ans. Premier constat : non, les personnes âgées ne sont pas plus dangereuses que les autres. D’après les données communiquées par la Sécurité routière, ces derniers sont responsables de moins de morts que le reste de la population. Pour Anne Lavaud de la Prévention routière, ce phénomène s’explique par le fait que les seniors sont pour la plupart adeptes d’une conduite responsable. « Parce qu’ils adaptent leur conduite, en roulant moins, en arrêtant de conduire la nuit », ajoute-t-elle au Parisien.

Les seniors moins dangereux que les conducteurs plus jeunes

En 2017 ; 16,9 % des accidents mortels ont été causés par des 65 ans et plus. A titre de comparaison, les 25-34 ans sont eux responsables de 22,3 % de ces accidents mortels. Néanmoins le nombre d'automobilistes tués au-delà de 65 ans a augmenté en 2017 : + 23 décès chez les 65-74 ans, + 11 chez les 75 ans et plus. L’année dernière, en 2018, 852 personnes de plus de 658 ans ont perdu la vie. Si l’on peut penser que ces données sont faussées en raison d’un nombre moins important de conducteurs senior, le bilan démographique 2017 de l’Insee vient corroborer l’idée que les personnes âgées ne sont pas plus dangereuses. La Sécurité routière notait qu’en 2017 « il y a une surreprésentation des jeunes de 18 à 24 ans et une sous-représentation des seniors par rapport à la population française ». Et en effet, d’après l’Insee, les personnes de plus de 65 ans représentaient un peu moins d’un cinquième de la population (19,6 %).

Pour Christophe Castaner, les conducteurs et leur famille sont responsables

Si les personnes âgées sont en réalité moins dangereuses que les plus jeunes, est-il toujours nécessaire de se poser la question du permis. Interrogée sur la question quelques jours après l’accident de Pauline, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait écarte l’idée de mettre en place un examen médical ou bien encore de leur limiter l’usage du permis. A la place le ministre préférait en appeler à la vigilance et à la responsabilité des proches. En France un dispositif permet en effet de suspendre le permis pour raison médicale. Ce dernier se fait néanmoins sur la base du volontariat et n’est donc pas contraignant. En cas de pathologies affectant le discernement, la famille a néanmoins l’obligation d’alerter le préfet, qui est habilité à demander un examen médical d’aptitude à la conduite.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
5 RÉACTIONS
Alain CORNU 20/02/2019 à 17:11
Un conducteur de 28 ans a été contrôlé samedi après midi à la vitesse de 242 km/h sur l'A10, en Indre-et-Loire. La vitesse, sur cette portion autoroutière, était limitée à 130 km/h. Le jeune conducteur, arrêté par les gendarmes du Peloton motorisé de Monnaie, était également positif aux stupéfiants, précisent les militaires sur leur page Facebook.
perrin-blanc jean 19/02/2019 à 18:40
je pense qu'une visite médicale tous les 2 ans serait trés bien à partir de 70 ans et ensuite tous les ans passè 80 ans. controle de la vue, tension, rythme cardiaque, réfléxes; tout ceci en tenant compte des antécédents médicaux. c'est mon avis.
Paul 19/02/2019 à 07:39
Arrêtez de nous emmerder . J'espère que vous n'aurez pas à vieillir ,comme ça vous nous foutrez la paix . Beurk
lebaut 19/02/2019 à 06:13
Non , et il est prouvé que les seniors ont bien moins d'accidents que les jeunes conducteurs ! je le vois tous les jours sur la route ! des conducteurs avec un " A " qui double n'importe quand avec des vitesses excessives . ( Ce n'est pas la majorité fort heureusement ) Je ne dis pas non plus que les anciens ne font pas d'erreur loin de là ... par contre je suis pour une visite médicale tous les 2 ans a partir de 70 ans .
Alain CORNU 18/02/2019 à 19:34
Et les 18- 24 ans, et 35-60 ans quels % ???

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES