Assurance auto

Prix fourrière : une nouvelle augmentation en septembre 2017

Publié par le , Mis à jour le 10/12/2019 à 18:01

L'enlèvement de votre voiture à la fourrière vous coûtera plus cher

Se faire enlever sa voiture par la fourrière n'est déjà pas une bonne nouvelle, mais si les tarifs augmentent, on peut parier que les automobilistes vont grincer des dents ! Voici les nouveaux tarifs de la fourrière version 2017. Ces derniers sont valides depuis le 6 décembre 2017. Ils sont en outre susceptibles d'augmenter.

Fourrière : comment ça marche ?

Il existe plusieurs situations entraînant la mise en fourrière de votre véhicule :

  • entrave à la circulation ;
  • stationnement gênant, très gênant, abusif ou dangereux ;
  • défaut de présentation aux contrôles techniques ou de non-exécution des réparations prescrites ;
  • excès de vitesse de 50 km/h ou plus ;
  • infraction à la protection des sites et paysages classés, ou circulation dans les espaces naturels ;
  • véhicule immobilisé pour une infraction depuis 48 heures.

Avant de mettre votre véhicule en fourrière, les forces de l’ordre vérifient que la voiture n’a pas été volée. En cas de voiture volée, le propriétaire du véhicule ainsi que l’assureur de ce dernier sont informés de la découverte du véhicule, mis tout de même en fourrière à titre conservatoire.

Le véhicule enlevé est dirigé vers une fourrière gardée et clôturée par une société de remorquage. Pour reprendre le véhicule, il faut simplement :

  • régler l'amende délivrée par les forces de l'ordre ;
  • régler les frais d’enlèvement (ou faire un engagement écrit) ;
  • payer les éventuels frais de garde journalière (à régler auprès du gardien de la fourrière où se trouve le véhicule immobilisé) ;
  • s’engager à rendre immédiatement son usage normal à la voie publique.

Les nouveaux prix fourriere pour 2017

Les tarifs de la fourrière viennent d’être revalorisés et sont entrés en vigueur depuis le 6 septembre 2017. Toutefois, cette augmentation ne s'applique que pour les voitures des particuliers. Elle ne concerne donc pas les véhicules de plus de 3,5 tonnes, les deux-roues ou autres types de véhicules immatriculés (quads par exemple).

Elle ne concerne que deux types d'opérations :

  • l'enlèvement : il s'élève désormais à 117,50 euros au lieu de 116,83 euros ;
  • la garde journalière : elle passe de 6,19 euros à 6,23 euros.

Il faut également savoir que si un propriétaire ou conducteur ne récupère pas sa voiture dans les 3 jours qui suivent l'enlèvement, des frais d'expertise du véhicule viennent s'additionner à la facture. Ils sont de 61 euros pour tout le territoire de la France.

Le prix fourrière moto est un peu moins élevé et ne change pas. Voici les tarifs que vous devrez régler pour récupérer votre deux-roues (ou trois-roues non-carrossé) :

  • enlèvement : 45,70 euros (49 euros à Paris) ;
  • garde journalière : 3 euros (10 euros à Paris) ;
  • expertise : 30,50 euros si le véhicule reste plus de trois jours à la fourrière.

Ces prix s'appliquent également aux autres véhicules immatriculés hors poids-lourds (quad, tracteur, remorque...).

Pour les poids-lourds, ce prix est plus élevé :

  • enlèvement : 122 euros pour les véhicules de 3,5 à 7,5 tonnes ; 213,40 euros pour les véhicules de 7,5 à 19 tonnes ; 274,40 euros pour les véhicules de plus de 19 tonnes.
  • garde journalière : 9,20 euros ;
  • expertise : 91,50 euros.

Prix fourrière Paris, Marseille, Lyon et Toulouse, quelque différences de tarifs

Pour les villes de plus de 400 000 habitants hors Paris, c'est à dire Marseille, Lyon et Toulouse, l'enlèvement monte à 126 euros et la garde journalière à 10 euros.

Enlevement voiture Paris :
La note sera encore plus salée qu'à Marseille, Lyon ou Toulouse : l'enlèvement coûte désormais 150 euros et la garde journalière 30 euros, soit presque cinq fois plus que dans les villes et communes de moins de 400 000 habitants.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES