• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les témoins, en cas d'accident, sont primordiaux aux yeux de l'assurance automobile !

Publié par le , Mis à jour le 06/02/2013 à 15:34

Lorsqu’un accident survient, l’assureur doit déterminer qui a été le responsable pour savoir à qui incombent les charges de l’accident. Et en fonction de cela, l’assuré sera indemnisé ou non. Tout dépend également de son contrat, s’il est au tiers ou tous risques. De nombreux paramètres rentrent en compte dans l’établissement d’un constat en cas d’accident. Explications.

La responsabilité en cas d’accident

Lorsqu’il n’y a pas eu de témoins pouvant confirmer le déroulement d’un accident, l’assuré est automatiquement responsable aux yeux de l’assureur s’il s’avère être le seul conducteur impliqué dans l’accident. Par ailleurs, en l’absence d’un officier de police, l’assuré est également responsable lorsqu’il heurte l’arrière d’un véhicule. La compagnie d’assurance automobile peut lancer une enquête pour savoir qui est le réel responsable d’un accident.

L’importance d’un témoin en cas d’accident

Il arrive très souvent que les deux parties concernées par un accident n’arrivent pas à se mettre d’accord sur le déroulement de celui-ci. Personne ne veut être responsable. Les témoins permettent aux assureurs de faire la lumière sur le déroulement exact de l’accident et de déterminer qui en est le vrai responsable.

Dans le cas où l’assuré est responsable, ce statut sera inscrit sur son dossier d’assurance automobile. Ainsi, sa prime peut augmenter afin qu’elle couvre rapidement les frais de l’accident avancés par son assureur. Il est ainsi important d’avoir des témoins lors d’un accident afin de confirmer les faits auprès de l’assureur. Leurs noms et leurs coordonnées doivent être inscrits dans le constat à l’amiable.

Lorsqu’il n’y a pas eu de témoin, il faut également le préciser sur le constat pour que l’autre partie ne présente pas de faux témoins à sa compagnie d’assurance.

Ce qu’il faut faire avant de souscrire une assurance auto

Le plus important est de connaître le fonctionnement de l’assurance automobile bien avant la souscription. Il ne faut pas hésiter à demander à son assureur ses responsabilités en cas d’accident. Il est judicieux de savoir à l’avance ce qui arrivera lorsqu’on est responsable d’un accident.

Certains assureurs augmentent leurs primes dès qu’on a un accident, tandis que d’autres suggèrent une clause de pardon. Cette dernière est proposée lorsqu’il s’agit du premier accident de l’assuré.

L’avis d’Assurland : et que se passe-t-il si vous avez un accident avec un véhicule prêté ? Découvrez-le en cliquant ici pour relire notre article à ce sujet.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES