Assurance auto

Les véhicules autonomes et électriques ne séduisent pas les Européens

Publié par le
196 vues 2 réactions Note

Autonome ou électrique, l'auto du futur ne séduit pas

Voiture sans chauffeur, véhicule électrifié : constructeurs, entreprises et Etats manifestent depuis un certain temps leur intérêt pour ce qu’ils considèrent comme le futur de la mobilité. Un intérêt qui n’est cependant pas partagé par les automobilistes européens selon une étude de Deloitte.

L’hybride convainc contrairement au 100 % électrique

Quelques jours après que le Mondial de l’Auto de Paris ait fermé ses portes, un sentiment nous envahit. Une idée fixe : celle que les voitures autonomes et électriques symbolisent le futur, l’avenir de la mobilité. Si constructeurs et entreprises extérieures à l’industrie automobile se livrent de féroces batailles pour conquérir ces marchés, un point a peut-être été négligé. Quid des automobilistes ? Quand est-il de leur envie ? Toutes les dernières études démontraient que les véhicules autonomes ou électrifiés peinaient à convaincre les automobilistes français. Des craintes qui sembleraient être partagés par nos voisins européens. Selon une étude de Deloitte, les conducteurs du Vieux Continent ne souhaitent pas abandonner leur véhicule à moteur thermique et encore moins leur volant.

Premier point qu’il semble difficile à négocier : abandonner le diesel ou l’essence. Pour ce qui est des motorisations thermiques, 54 % des Français et 42 % des Italiens ne souhaitent pas rouler dans une auto fonctionnant autrement. Le 100 % électrique peine à convaincre puisque ce type de voiture n'intéresse que 6 % des Allemands, 6 % des Anglais et 5 % des Français. A la limité, l’hybride peut en convaincre certains. Selon l’étude, 41 % des Italie, 37 % des Français et 26 % des Allemands envisagent l'achat d'une voiture combinant moteur thermique et groupe électrique.

Conduite autonome : la peur d’être surveillée

Cette étude du cabinet d'audit et de conseil ne fait pas que mettre en exergue le peu d’enthousiasme que suscite l’électrique, elle fait également ressortir toutes les craintes qui entourent la voiture sans chauffeur. Des doutes qui se cristallisent notamment sur la sécurité. Près d'un Anglais et d'un Allemand sur deux, ainsi qu’un tiers des Français et Italiens avouent avoir des doutes sur la sécurité de ces voitures. Ce point sur la sécurité est cependant bien plus large qu’il n’y paraît. S’il comprend bien évidemment les craintes d’être victime d’un accident, il englobe aussi les questions suscitées par le traitement des données. La peur d’être surveillée est ainsi manifeste. Seuls 10 à 15 % des automobilistes acceptent de les confier à leur Etat. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
2 RÉACTIONS
Donc, pas grand monde n'a réellement compris les enjeux du futur. Nous n'avons plus les moyens d'alimenter en diesel ou pétrole plus d'un millard de voitures dans le monde! C'est inexorable, la voiture électrique et autonome va radicalement changer la donne. (Et c'est tant mieux pour notre planète)! D'ici 10 à 15 ans, ce sera la plus grande révolution du monde automobile jamais vue, nous passerons à terme, de 1,5 voitures par foyer à 1 voiture pour 10 personnes! L'adoption de la voiture mutualisée se fera sans doute en force, malheureusement... La possession d'une voiture restant bien ancrée dans les esprits. Mais le coût des carburants fossiles va faire mal dans les années à venir. Et la voiture autonome n'est qu'une question de temps, la technologie dans se domaine va très très vite! (Je sais de quoi je parle...)
Les seuls véhicules fiables sur le marché en HYBRIDE c'est TOYOTA ça fait très longtemps qu'ils fabriquent ces véhicules leur garantie de 7 ans sur la partie HYBRIDE est un gage de fiabilité , et en garantie ils sont sérieux ; j'ai moi même une TOYOTA qui ne connait le garage que pour les entretiens c'est le véhicule qui me coûte le moins cher parmi toutes les marques utilisés une douzaine à ce jour, des Amis ne roulent qu'en TOYOTA depuis toujours il ne changerait pas de marque .

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES