Assurance auto

Les ventes de voitures diesel ont encore chuté en France en 2018

Publié par le

Le diesel représente 39,97 % des ventes en avril 2018

La chute des ventes de véhicules diesel s’accélère. Au cours des deux derniers mois, la part des motorisations diesel est passée sous le seuil des 40 % selon le CCFA. Une tendance qui se confirme également chez nos voisins européens.

La part du diesel est passée sous les 40 % en mars et avril

Les Français fuient le diesel. Les ventes d’automobiles diesel ne cessent de chuter. Ces deux derniers mois, la part des motorisations diesel est passée sous le seuil des 40 % selon les données d’AAA Data pour le CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles). Elles ont ainsi représenté 39,83 % des ventes en mars dernier et 39,97 % en avril.

Si l’on regarde sur l’ensemble de l’année 2018, les chiffres ne sont pas vraiment meilleurs. Sur les 4 premiers mois, la part des véhicules diesels est de 40 %. Une chute impressionnante au vu des résultats de l’année 2017. La proportion était ainsi de 45 % en décembre et de 47,3 % sur l’ensemble de l’année. Des chiffres qui sont bien loin de ceux de 2012 où la motorisation diesel représentait 73 % des ventes.

Un déclin qui se confirme dans toute l’Europe

Si ce déclin se confirme cela peut s’expliquer par différents facteurs. Scandale du dieselgate, future interdiction de rouler dans certaines villes, hause des taxes sur le gazole : les freins à l’achat de véhicules diesel sont multiples. Et si les Français sont encore frileux à l’idée de se mettre à l’électrique ou à l’hybride, la part des motorisations essence augmente. Au premier trimestre 2018, les véhicules essences ont ainsi représenté 53,4 % des ventes.

Ce désamour croissant pour le diesel n’est pas seulement un phénomène Français. Selon l’ACEA (Association des constructeurs européens), la part des motorisations diesel diminue également dans toute l’Europe. Alors qu’elle était de 44,8 % sur l’année 2017, elle atteint seulement 37,9 % au premier trimestre 2018.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES