• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les voitures autonomes marqueront la fin des accidents de la circulation

Publié par le

Finis les accidents avec la voiture sans conducteur ?

Une récente étude du Boston Consulting Group en collaboration avec le Forum économique mondial annonce une grande diminution des accidents de la route d’ici 2030 grâce à la multiplication de la voiture autonome. Plusieurs scenarii ont été avancé, dont un qui prévoit une baisse de 90 % des accidents dans certaines villes. Explications.

Moins d’accidents car moins de voiture en circulation

Selon le cabinet de conseil en stratégie Boston Consulting Group, la généralisation de la voiture autonome aurait un impact majeur dans la baisse des accidents de la route. Et la raison principale serait la diminution du nombre de véhicule circulant. En effet, dans le meilleur scénario du cabinet de conseil en stratégie, la moitié des trajets intra-muros sera réalisée par des « robotaxis », c’est-à-dire « des voiture autonomes, partagées entre des usagers, qu’elles soient détenues par un particulier ou une société de transports type taxi ou VTC » explique Hadi Zablit, associé et directeur du bureau parisien.

Dans les métropoles, le nombre de voiture circulant devrait être divisé par 2. D’ailleurs, selon un sondage, deux tiers des 56 dirigeants interrogés estiment qu’au moins une grande ville dans le monde interdira totalement la circulation des voiture individuelle d’ici 2030.

Mais une phase de test pour la voiture autonome

La voiture autonome reste à ce jour une nouveauté dans le paysage routier actuel. Cette nouvelle technologie est d’ailleurs en phase de test, encore empreinte de nombreux problème. Le plus grave concernant le premier accident mortel provoqué par une voiture autonome de la marque Tesla. Le 7 mai dernier en Floride, le véhicule est entré en collision avec un camion alors qu’il était en mode pilote automatique, tuant le conducteur de la Tesla.

Cette phase de test risque d’être problématique tant que les véhicules autonomes seront mêlés à des véhicules traditionnels sur la route.

Autre question en suspens : comment va évoluer le marché de l’assurance auto ? Aujourd’hui, ce sont les conducteurs qui sont assurés, et jugés responsables ou non en cas de sinistre. Mais à l’heure de la voiture autonome, sans conducteur donc, qui sera responsable en cas de sinistre ? Des questions encore à l’étude qui auront pour conséquence de changer la face du marché de l’assurance automobile.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES