Assurance auto

Les voitures autonomes Uber n'ont plus le droit de circuler en Arizona

Publié par le , Mis à jour le 28/03/2018 à 15:59

Uber perd son autorisation de tester les véhicules autonomes en Arizona

En réaction à l’accident mortel impliquant l’une de ses véhicules, Uber avait logiquement décidé d’arrêter les essais sur voies publiques de ses véhicules autonomes. Aujourd’hui, l’Etat d’Arizona où s’est produit le drame a décidé de suspendre l’autorisation jusqu’ici accordée à l’entreprise. Coup de projecteur.

L’Arizona suspend l’autorisation d’Uber

Le 18 mars 2018 à Tempe, dans l’Arizona, un accident de la circulation impliquant un véhicule autonome Uber avait entraîné la mort d’une piétonne. L’entreprise que l’on connaît notamment pour son application mobile pour voiture de transport avec chauffeur (VTC) avait alors annoncé la suspension de ses tests réalisés en Arizona mais aussi en Californie (San Francisco), en Pennsylvanie (Pittsburgh) ainsi qu’au Canada (Toronto).

Visiblement marqué par la vidéo de l’accident dévoilée par les forces de l’ordre qu’il a qualifiée de « choquante et inquiétante », le gouverneur Doug Ducey (Parti républicain) a donc pris la décision de suspendre l’autorisation accordée à Uber pour tester ses véhicules autonomes sur les routes de l’Etat.

Les véhicules Waymo peuvent toujours circuler

Uber n’est bien entendu pas la seule entreprise à mener des tests pour des voitures autonomes. Si l’on s’intéresse plus spécifiquement à l’Etat d’Arizona connu pour sa législation favorable à la réalisation de telles expérimentations, il est possible d’évoquer par exemple la société Waymo, filiale d’Alphabet (Google).

Qu’en est-il de ces essais réalisés par d’autres entreprises ? La décision de suspension ne concerne (pour l’instant ?) qu’Uber mais rien ne dit qu’elle ne sera pas prochainement étendue à d’autres acteurs du secteur.

A noter que, du côté des constructeurs automobiles, Toyota a décidé le 23 mars 2018 de suspendre provisoirement ses tests de véhicules semi-autonomes en réaction au tragique accident de Tempe. En revanche, le constructeur BMW a pour sa part annoncé le maintien de ses essais.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES