• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les voitures autonomes vont changer le paysage assurantiel

Publié par le

L’on entend parler de plus en plus des voitures autonomes, ces véhicules de plus en plus automatisés pour assister les conducteurs. D’ici une vingtaine d’années, les experts tablent sur un changement radical du marché de l’assurance auto. Explications.

2035/2040 : le grand changement pour l’assurance voiture

Si les constructeurs auto seront forcément touchés par le tournant imposé par les voitures autonomes, ce ne sont pas les seuls acteurs. Les compagnies d’assurance auto sont prévenues : les experts tablent sur 2035/2040 pour les grands changements qu’impliqueront les voitures autonomes.

Les compagnies d’assurance seront bel et bien directement concernées, notamment en raison du taux de sinistralité et à propos de la question de la responsabilité.

En effet, avec les voitures autonomes, les sinistres devraient largement diminuer. Selon les prédictions, les accidents devraient baisser de 80 % d’ici 2040. C’est d’ailleurs d’ores et déjà observable : les systèmes de prévention des collisions montrent que ce type de sinistre matériels a baissé de 15 %.

Si pour l’instant le rapport entre la chute des sinistres et les cotisations d’assurance automobile n’a pas bougé. Mais à l’avenir, si les sinistres voient vraiment leur fréquence chuter, les assurés ne devraient plus payer aussi cher qu’aujourd’hui… Le risque sera réellement réduit, les prix des assurances devraient ainsi être revus à la baisse.

La question de la responsabilité, qui incombe aujourd’hui aux conducteurs devrait également être transformée. Avec plusieurs utilisateurs par voitures autonomes (dans le cadre de l’auto partage par exemple), la responsabilité devrait incomber à l’utilisateur, et non plus aux propriétaires du véhicule. De même, les véhicules autonomes devront prendre eux-mêmes les décisions sur la route, et dans ce cas, la question de la responsabilité prend tout son sens.

Les assureurs en retard sur la question

Seuls 29 % des compagnies d’assurance maîtriseraient la question des voitures autonomes. 74 % ne sont pas prêts pour cette révolution dans leur secteur. 39 % disent craindre l’arrivée de nouveaux fournisseurs-concurrents tels que Google, Telsa ou encore Uber pour ne citer qu’eux.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES